• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xavier69 (---.---.166.185) 23 juin 2006 16:03

Les dentistes qui font du zèle on a en a tous connu avec la cmu ou pas cela n’a rien à voir. Mais heureusement c pas la majorité loin s’en faut.

Pour ce qui est d’etre pointilleux et « regardant » concernant les papiers c à causes des faux en circulation, car lorsqu’un praticien a soigné un escroc à la cmu il peut s’asseoir sur son remboursement (déjà que c assez dur de se faire payer quand tout est en règle...).

Pour revenir à l’idée de la médecine à 2 vitesses, sachez que pour les lunettes on est déjà dedans jusqu’au cou, mais personne ne semble s’en rendre vraiment compte. J’explique :

- la pénurie d’ophtalmo et l’état qui ne fait rien pour en sortir
- les délais de rdv chez ces spécialistes qui atteignent 6 mois voir 1 an
- découragement des assurés qui ne peuvent attendre aussi longtemps et ont le choix entre voir de travers ou tout payer eux-memes car sans ordonnance personne ne les rembourse.

J’ajoute que cette situation a engendré certains abus de praticiens peux scrupuleux en région parisienne qui n’hesitent pas à demander une rallonge en liquide pour raccourcir les délais de rdv.

Pour terminer, nous assistons à un nivellement par le bas des prestations, avec une baisse de la qualité et des services imposés par les mutuelles et assurances depuis que la sécu ferme les yeux sur ce que nous appelons « le remboursement différencié ».

J’explique : Vous adhérer à une mutuelle, laquelle vous oriente sur certains opticiens (motif : prix et/ou compétences). En fait votre mutuelle fait signer à certains opticiens une convention tarifaire pour que l’opticien soit sur de vous avoir comme client et la mutuelle soit sure que vous ne dépenserez pas trop. Au final, la qualité baisse au fur et à mesure que votre opticien est dépendant des exigeances de la mutuelle sans cesse plus radine. Du point de vue de l’assuré impossible de changer de crémerie car la mutuelle se réservera le droit de rembourser 2 fois moins voire rien du tout l’opticien que vous auriez préféré, et ce MEME SI le prix est moins cher, simplement parce qu’il n’a pas signé la convention (et quand bien meme il le voudrait la mutuelle lui refusera).

Je pense que lorsque votre mutuelle vous imposera votre clinique pour accoucher on aura touché le fond.

Dans certains cas extrèmes, votre mutuelle vous imposera un opticien salarié de leur propre groupe, dans un de leur propre points de vente hors de tout réseau traditionnel et enseigne. De cette facon la mutuelle vous rembourse ce qu’elle vous a vendu, par un opticien payé avec vos cotisations, et « tout le monde est content ». Je parle ici des optiques mutualistes and co, qui sous prétexte de faire dans le social margent assez pour payer une ferrari à chacun de leur responsable de magasin (j’y ai travaillé pour l’affirmer). L’état laisse faire et encourage meme en accordant des exonérations fiscales à ces opticiens à part.

« Heureusement » pour les riches avec de l’argent ils auront tjrs le choix d’aller où bon leur semble.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès