• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Patrick Samba Patrick Samba 6 février 2012 17:05

Bonjour,

j’espère que vous faites la cuisine d’une manière un peu moins confuse que celle avec laquelle vous écrivez. Non pas qu’il n’y ait pas de très bonnes choses, mais on a parfois un peu de mal à vous suivre.

Votre premier article : vous oubliez la référence du livre dont vous parlez et comme apparemment vous ne suivez pas les commentaires, vous ne rectifiez pas.

Le troisième est carrément de la promotion de votre propre livre. Là il y avait de quoi s’indigner. Mais bon vous avez été publié, la rédaction a laissé passé...

Et là, vu qu’il y a le mot « indignez » dans le titre, forcément je m’arrête, et d’autant plus volontiers que bientôt apparait le mot « gastronomie ». Mais j’ai pas compris la phrase qui le contient. Mais de quoi parlez-vous exactement dans votre article ?

« je dénonce surtout cette dictature du goût. » : je suis d’accord, dénoncer les dictatures ça me convient. Mais pour vous, là, c’est laquelle ? Et, vous dénoncez « le » restaurant, dans son principe ?

"Je voudrais que chacun puisse faire grandir sa propre vision du « bon », sans que les responsables marketing la définissent pour nous" : c’est plus clair. Et ça c’est un vrai combat, et qui le restera dans l’avenir, si celui-ci demeure .

En tout cas, si je puis me permettre, si vous pouviez un petit peu mieux exprimer votre indignation tout le monde y gagnerait. Sinon on finira par penser qu’il y a parfois comme une légère tendance aujourd’hui à abuser de la formule « Indignez-vous », ou du mot « indigne ». Comme dans cette provocation à but auto-promotionnel profondément indigne de l’autre article du jour. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès