• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rosemar rosemar 7 février 2012 17:37

J’avoue avoir oublié ce détail sur le cheval ,en revanche l’évocation de la ville de New York du rêve américain et la désillusion qui suit me paraissent bien faire écho à l’actualité...

Certains passages sont hilarants:les toilettes souterraines à New York,les beautés américaines idéales .... La description des immeubles parisiens ,de leur cour intérieure ,tout cela renvoie aussi à la vie des gens dans les années 30 ,la pauvreté ,la misère ,thèmes éternels,la souffrance des hommes qui explique selon Céline leur méchanceté...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès