• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Richard Schneider Richard Schneider 17 février 2012 17:20

à eric :


Vous dites « reconstruire la gauche ». Quelle gauche ? La gauche de Schröder ? Qui a engendré une très grande pauvreté en Allemagne (1 enfant sur 6 y vit sous le seuil de pauvreté - plus de 800 000 retraités de plus de 68 ans sont obligés d’accepter des « petits travaux » pour pouvoir vire : leur retraite est très modeste - les riches en Allemagne sont de plus en plus riches, comme en France d’ailleurs, etc... etc ...). D’accord avec vous, la gauche française n’est pas parfaite, mais elle a au moins l’intention d’être un peu plus redistributive que le SPD de Schôrder au les travaillistes de Blair ...

à JacquesLaMauragne :

J’espère très sincèrement que votre sourire ne virera pas au « jaune » le soir du 6 mai. Vous avez la mémoire sélective. 
La première campagne que j’ai faite en 74, on croyait tous que Mitterrand allait l’emporter : sociologiquement et politiquement la Gauche représentait à peu près 50% de l’électorat ... Il a manqué 300 000 voix ! En 81, le rapport des forces un peu moins favorable à Mitterrand ; nous étions d’ailleurs moins confiants qu’en 74. Mais les 17% des voix de Chirac au premier tour ne se sont pas reportées correctement sur Giscard le 10 mai 81 : Mitterrand l’a emporté de peu.
Je passe sur les autres présidentielles - celle de 88 a été favorable au sortant grâce à son sens très aigu de la tactique (rappelez-vous les ralliements des Soisson, Rausch, Stirn - centristes bien encartés à l’UDF).
Comparer 81 et 2012 ? Pourquoi pas ? Quelques différences toutefois :
- en 2012, Sarkozy a réussi à réunir toutes les droites : seul Bayrou résiste encore, mais son score stagne à 12-13%. MLP recule : le président commence à siphoner lentement mais sûrement l’électorat lepeniste - au grand dam d’ailleurs des dirigeants frontiste. Certains de ces électeurs du FN se posent de plus en plus ouvertement la question du vote « utile » dès le 1er tour, puisque MLP n’a probablement plus aucune chance d’être présente au 2e.
Hollande est obligé de faire de la corde raide : il ne peut se couper ni des électeurs de l’extrême gauche ni de ceux du Centre anti-sarkozyste. Il sait parfaitement que si l’on additionne toutes les intentions de vote de toute la Gauche, d’après le tout dernier sondage paru, le total ne dépasse pas 43%. On n’est loin des 49% de 74 et des 47% de 81 ! Idéologiquement la Droite est en position de force dans ce pays - ce qui ne veut pas dire que toute la droite est pro-Sarkozy - heureusement, sinon inutile d’aller voter au printemps prochain.
- en 1981, Giscard n’a pas réussi à fédérer toutes les droites. Le RPR (plus de 17% des voix au 1er tour) n’a pas joué « franc jeu ». Chirac lui même avait déclaré tout juste avant le 2e tour qu’il voterait « à titre personnel » (? !) pour le président sortant. Mitterrand lui a forcé Marchais à se rallier à lui le soir du 1er tour ! 
En conclusion : Certes, pour l’instant Hollande reste favori. Bien évidemment les jeux ne sont pas faits. Beaucoup de choses peuvent encore changer la donne.
Mais, et sur ce point je me suis trompé il y a 8 jours, la cristallisation de l’opinion (que l’on observe habituellement vers deux mois avant l’échéance) ne s’est pas encore faite : 40% des personnes interrogées ne savent toujours pas ce qu’elles vont finalement décider et, malgré la haine des dirigeants du FN envers Sarkozy, les électeurs frontistes rallieront assez facilement le président actuel, surtout au 2e tour. Or, un Sarkozy à égalité avec Hollande en avril sera vraisemblablement victorieux au soir du 6 mai. Surtout si les « barouystes » se partagent à 50-50 lors des votes du 2e tour.
La machine UMP s’est mise en marche. Soutenue par les élites européennes et de puissants « amis » du Medef et de la Finance, Sarkozy va bénéficier en outre d’un matraquage médiatique incessant. 
Les prochains quinze jours vont être déterminants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès