• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


robespierre55 robespierre55 29 février 2012 14:23

Réponse au titre de l’article : oui.

L’histoire est l’affaire des historiens et de leurs lecteurs critiques, pas celle des politiques.

Ceci vaut pour toutes les lois dites « mémorielles ».

Si un trou-du-cul nie les massacres de masse(s) survenus lors de la seconde guerre mondiale, il faut le laisser dire.
Si vous faites une loi pour l’interdire de s’exprimer, vous lui mettez un caleçon et personne ne pourra se rendre à l’évidence de la nature excrémentielle de ses propos.

Laissons parler les imbéciles et les méchants et foutons-leur notre poing dans la gueule.

Mais je peux me tromper et donc appartenir aux catégories sus-stigmatisées.

Ceci-dit, c’est mon avis et je le partage.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès