• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


spartacus spartacus 9 mars 2012 23:22
Dans cette affaire, le salarié a parodié son employeur en réalisant un film moqueur, et donc entaché l’image de son entreprise en postant ce film satirique sur Youtube. N’importe quel salarié pour cet acte serait licencié pour faute sauf un délégué.
Protégé par le « statut » de « délégué du personnel » donc intouchable dans le droit social actuel et non licenciable aux yeux de l’employeur devant un prud’homme. (En France il est quasi impossible de virer un délégué).
Bloqué par le statutaire L’employeur mal inspiré a essayé de porter plainte autrement en correctionnelle et a tenté de négocier maladroitement pour faire partir cette personne. Lors de l’entretien, le salarié a caché un matériel de prise de son et pour indiquer une tentative de négociation financière.
Le juge prendra une décision sur le droit d’auteur, pas sur les relations sociales de l’entreprise....Le salarié est loin d’avoir gagné.
Sur le fond : le salarié abuse de son statut pour tout se permettre, et va jusqu’à se moquer de l’employeur qui le paye. De l’autre coté, l’employeur utilise tout les moyens pour écoeurer ce qu’il considère comme un serpent dans son entreprise. 
En résumé les patrons voyous coutoient des salariés voyous
Les patrons n’embauchent que des CDD et ne veulent plus de personnel....Devinez pourquoi !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès