• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Wendigo Wendigo 29 mars 2012 10:13

« le silence des pantoufles est plus inquiètant que le bruit des bottes ».
Le problème qui se pose aujourd’hui c’est que l’antisémistisme est peut être tout aussi important qu’hier voir même plus, mais vu qu’il est désormais honteux et interdit de l’afficher, c’est un antisémitisme rampant, bien plus nuisible que celui qui s’affiche sur la voie publique.
La grande majorité de la population goyim, ne voit qu’une seule chose hier comme aujourd’hui ce sont les noms assossié à la crise qu’elle soit de 1929 ou de 2008, mais aujourd’hui en plus d’hier il y a un pays tel que Israel et ses actes qui n’arrangent rien, plus un devoir de mémoire qui seul serait une bonne chose, mais cumulé au deux autres, a un effet inverse que celui désiré.
Si l’on veut pousser l’analyse un peu plus profondement, il faut aussi admettre cela et je fais l’impasse sur d’autres points qui n’arrangenet encore moins les choses.
L’analyse devrait aussi tenir compte des « Gentils », qui ne se sentent pas impliqués forcement dans la mémoire du peuple Juif et qui ne se sentent pas impliqué par ce passé et les actions de leurs grands parents et encore moins pour ceux dont leurs aieuls n’ont rien à voir dedans, comme c’est le cas aux USA où les grands parents n’étaient pas impliqués, mais où les petits enfants viennent de se faire piquer leur maison par une banque du nom de « Goldman ou de Lehman » et où les propos antisémites comme les croix gammées ne sont pas interdit. (les actions d’un petit nombre nuisent aux plus grand par effet d’amalgame.
Il serait bon de commencer à regarder les choses en face et de faire un travail de mémoire, mais aussi de deuil, parce qu’à force de travailler la mémoire on finit par la raviver. Et dans le cas présent ce ne serait pas une bonne chose.
Moi je dis ça, c omme je ne dis rien, mais il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que le problème est en train à force de « travail de mémoire » de se recréer, mais en pire.
Il ne faut pas prendre le silence des masses pour argent comptant, surtout quand ce silence est figure imposée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès