• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Wendigo Wendigo 29 mars 2012 11:51

Si les Ukrainiens n’en parlent pas, je ne vais pas le faire à leur place.
Surtout que personnellement je ne l’ai pas connu.
Maintenant qu’est ce que vous ne comprenez pas ? que personne ne sache ce qu’est l’odogomor ? Le fait que j’en parle ici ?
Je ni fait pas allusion dans un but de concours de drames, l’être humain est assez taré pour ne pas en avoir fait qu’un ou deux et perso je pense qu’un mort est déjà dramatique, la multiplication ne démultiplit pas la tragédie, non ce que je trouve vraiment dramatique c’est la non prise de conscience de certain, qui à trop répéter la même chose BANALISENT cette chose.
Le travail de mémoire doit il en arriver à la banalisation par trop de répétition ? Parler continuellement de ces horreurs fait qu’à force ces horreurs ne sont plus vu comme telles.
Maintenant si le droit de SAVOIR doit (et il doit ) se faire pour la Shoah, il est aussi valable pour tous les autres drames de l’histoire, car les raisons qui ont amenées à la Shoah, ne sont pas les même pour les autres génocides qu’ils soient Ukrainien, Rouwandais, Arménien comme tous les autres. Car si l’on veut que cela ne se reproduise pas, il faut aussi comprendre le pourquoi du comment de chaque génocide sans quoi, la possibilité qu’un autre drame humain se reproduise est constante.
Pourquoi l’odogomor ? Qu’est ce qui a amené staline à en arriver là ? si personne n’en parle, alors seules les raisons qui on conduit à la Shoah seront connuent ouvrant alors la porte à ce que tous les autres recommence.
Le devoir de mémoire comme celui de savoir ne doit pas abborder toujours le même mais tous. Car non seulement revenir sempiternellement sur le même le banalise, mais cela n’enseigne qu’un aspect de ce que l’humain est capable de faire, ainsi qu’une seule raison, alors qu’il en existe une (ou plusieurs) pour chaque génocide.

Perso je ne souhaite pas voir banalisé une seule de ces tragédies ce qui est en train de se faire, pas plus que je ne veux voir de silence sur une seule d’entre elle. Pour mémoire (puisqu’il est question de cela) certains commencent (ou continuent) de ne voir qu’un « détail », ce qui est grave, mais le plus grave c’est que ce n’est pas qu’une seule personne ...

Je pense que ceci est compréhensible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès