• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jesrad (---.---.20.126) 12 juillet 2006 13:56

Et pendant que Nicolas ou Ségolène fustigent les « patrons voyous » (qui ne mettent dans leur poche, après tout, qu’une part de l’argent que leur entreprise est parvenue à gagner à force de travail... on peut en contester la répartition, mais au moins la richesse a été créée), leurs cotisations de retraite de leurs mandats cumulés, effectués chacun à mi-temps, mais rémunérés plein pot, s’amoncellent, payées par les pauvres (TVA, TIPP, CSG sur leur SMIC). Ils doivent encore en rire dans leur voiture de fonction avec chauffeur (coût net pour la société civile : 9 chômeurs de plus par voiture en usage). Leur facture de téléphone, les timbres pour leur courrier, les prêts gratuits ou subventionnés, les appartements de fonction dont le loyer de 6000 euros par mois est autant de perte sèche pour nous tous (et autant de chômeurs en plus, donc), tout ça ce sont encore nous qui leur payons, le plus légalement du monde...

Ils en plaisanteront sans doute encore au déjeuner (subventionné à hauteur d’environ 50 euros par personne, ces 50 euros manqueront cruellement à une famille ordinaire mais tout le monde s’en moque). La valeur cumulée de tous leurs avantages, « droits » divers et difficilement contrôlables, est fournie par le travail de tous les autres, et se chiffre en millions (autour de 15 millions pour un poste de Premier Ministre).

Les exploiteurs ne sont pas ceux qu’on voudrait bien nous faire croire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès