• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emile Mourey Emile Mourey 25 avril 2012 18:54

@ Antenor

Bonjour,
Comme d’habitude, vos commentaires sont très pertinents.
Le lavement de pieds est une coutume très ancienne, présente chez les Grecs et dans l’Ancien testament. Laver les pieds de l’invité était un geste honorifique, presque obligé. Dans le contexte de mon interprétation, je suppose que dans le ciel de ce chapiteau, le christ éduen lave les pieds de Constance-Chlore assis sur un siège de sénateur à Autun (à moins que cela soit le nouveau sénat présidé par Constance). Mais comme Bibracte, assis dans une position plus élevée, demande également qu’on lui lave les pieds, je me demande s’il ne faut pas rapprocher la scène d’un passage du texte d’Eumène, où il (Eumène et le christ éduen) remercie l’empereur d’avoir reconstruit la ville d’Autun, tout en laissant entendre que Bibracte/Mt-St-Vincent demande le même effort.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès