• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ffi ffi 5 mai 2012 13:24

Recourir aux égrégores consiste à nier les personnes et leurs dignité.
C’est une stratégie de manipulation occulte des foules. Elle a fait florès tout le XXème siècle. Au XXIème, pourra-t-on vivre sans se faire en permanence manipuler ? Je l’espère.
 
La genèse du mot ésotérique ne vient pas du tout d’une crainte quelconque de répression. La Gnose considère que chaque homme possède une étincelle divine piégée. Pour la Gnose, trouver Dieu consiste donc à rechercher en soi, d’où le terme ésotérisme. D’autre religions, comme le christianisme, sont basées sur la recherche de Dieu à l’extérieur de soi (sa grâce), d’où leur désignation en tant que exotérisme.
 
Note : La laïcité consiste à interdire les religions exotériques et à privilégier les religions ésotériques.

Quant à vos spéculations sur la mécanique Quantique ...
Tout ceci vient d’une erreur des scientifiques, qui se sont perdus dans la pensée magique.
Ils ont juste oublié quelque chose : l’éther.

Poincaré, en fondant la relativité, disait :
« Au sujet de l’éther, ceci est une hypothèse secondaire. Il est possible que l’on parvienne à s’en passer à l’avenir, mais nous ne le faisons pas parce que cela nuirait à la clarté de la théorie ».
De même Einstein ajoutait :
« Il faut bien que la lumière soit transmise dans le vide, donc, en ce sens il y a bel et bien un ether ».

De fait, on parle de la permittivité électrique du vide, de la perméabilité magnétique du vide, des fluctuations quantiques du vide, ... bref des propriétés du vide... Mais si un ensemble a des propriétés, alors il n’est pas vide... Il est au moins un ensemble de propriétés.

Ce qui est aujourd’hui appelé vide doit donc être désigner par le terme d’éther.

En effet :
- l’électromagnétisme se montre analogue à l’hydrodynamique.
- la Relativité montre le comportement de la matière relativement au mouvement de l’éther.
- La MQ se montre analogue à l’hydrodynamique (transformations de Madelung).

Cette hydrodynamique, c’est celle de l’éther...
L’éther est donc fluide, circulant avec les astres.
Or tout fluide montre à la fois des comportements périodiques (vagues, ondes) et des comportements balistiques (tsunami, particules).
Il n’y a donc pas de paradoxe.

Ni onde, ni particule, mais fluide (d’éther).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès