• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Loatse Loatse 29 mai 2012 11:52

Bonjour


C’est là tout le paradoxe de notre société aujourd’hui... l’emploi lui même est devenu précaire avec la raréfaction des cdi... et l’usage courant de contrats à dureée indéterminée, ou « aidés » renouvelables ou pas... selon la volonté des politiques et le budget de la région...

Puis une fois celui ci arrivé à son terme ; vient la course aux modules divers, censés vous optimiser dans vos recherches d’emploi..et là vous vous retrouvez bringuebalé d’un prestataire à l’autre (qui font leur choux gras en passant de la pénurie d’emplois).. vous en sortez certes requinquée... boostée pour vous apercevoir finalement que la situation du marché elle, n’a pas changée et est toujours aussi amorphe...

Quand en plus le potentiel employeur, votre cv en main, s’aperçoit que votre expérience professionnelle débute dans les années 70... les réponses se font aussi rares que le soleil en période de pluie...

bien entendu, c’est de votre faute ! au prix du module, vous pourriez tant qu’à faire mettre toutes les chances de votre coté et aller harceler le patron-goujat qui ne veut pas de vous, voir le secouer un petit peu beaucoup lui aussi pour qu’il vous embauche vous plutôt qu’un autre... smiley

Puis vient l’heure de rendre des comptes... parfois vous tombez sur des personnes compréhensives et sensées, parfois non, et là vous vous faites engueuler comme une gamine, sans savoir pourquoi... vous promettez de faire les démarches à la place des organismes prestataires divers qui ne veulent pas de vous...(véridique)

Vous prenez votre téléphone et dites à ceux ci : convoquez moi svp ! lesquels vous répondent que ce n’est pas à moi de faire la démarche...et se renvoient mutuellement la patate chaude...

Ne vous reste plus qu’à apporter la liste de vos appels téléphoniques pour prouver la chose à votre référente de remplacement * (celui qui veut du résultat) - lequel peut décider du droit de « vie ou de mort sociale » de votre personne en suspendant voire supprimant vos prestations... ce qui en fin de course peut vous conduire directement...à la rue...

Pourtant vous êtes de bonne volonté... la preuve en est votre dernier entretien d’embauche, d’où vous êtes sortie bourrée comme un coing après le test du pastis (deux grands verres bien tassés alors que vous ne buvez pas une goutte d’alcool)... smiley

* celle ci ignore que face à elle, je n’ai qu’une envie (je visualise la scène avec délectation) la pousser sans ménagement hors de son bureau et m’asseoir à sa place pour recevoir les gens avec gentilllesse...

M’enfin il parait que notre situation est confortable, y’en a même qui nous envient...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès