• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Alex Alex 30 mai 2012 18:30

Le plus important est de donner la possibilité à toute personne d’être candidate, ce qui implique aussi qu’elle puisse retrouver un emploi en fin de mandat.

Les fonctionnaires, en particulier les enseignants (17 % des candidats alors qu’ils ne sont que 1 % de la population) sont les mieux lotis.
Viennent ensuite les médecins, pharmaciens, avocats et autres professions qui peuvent laisser momentanément leur cabinet à un remplaçant.
Les cadres sup non-techniques ont beaucoup de chance de se reclasser, d’autant qu’un mandat leur permet d’élargir leur carnet d’adresses.

En revanche, l’ouvrier de base, le technicien, le jeune ingénieur ou l’agriculteur – pour ne citer que quelques exemples – n’ont aucune garantie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès