• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


taktak 12 juin 2012 11:56

@ OCECINIKIOU

Votre argumentation sur la sortie de l’Euro et de l’Europe capitaliste est assez pertinente.
Mais, j’en suis désolé, ce n’est pas vraiment là le programme du FN. Il ne s’agit que d’un vernis « social » de façade, propre à attirer le peuple, qui se désole de ne voir à gauche aucun grand parti n’ose défendre la sortie de l’UE capitaliste. C’était pourtant jusqu’à encore récemment (en gros la gauche plus rien de Jospin et l’euro-communisme) le combat du PCF.

S’agissant de l’UE, le FN ne propose absolument pas d’en sortir. Encore moins de mettre fin au libéralisme économique qui en est la religion. Il y a de grande parole sur « le mondialisme ». Mais si on lit le programme du FN on y trouve ceci :
"a mise en place de protections intelligentes aux frontières face à la concurrence internationale déloyale [...] c’est-à-dire vis-à-vis des pays qui nous concurrencent de façon déloyale (par exemple la Chine ou certains pays d’Europe de l’Est, mais non les pays de niveau économique, social et environnemental comparable comme l’Allemagne ou les Etats-Unis)". Il ne s’agit donc nullement de remettre en cause le dogme de la concurrence libre et non faussée, mais de dire au gens ce qu’ils ont envie d’entendre. Car dans le programme du FN, on ne retrouve rien sur la dérégulation de large pans de l’économie (énergie, santé, éducation, poste, transports...) qui sont les fondements de cette concurrence libre et non faussée. On ne trouve rien non plus sur les exigences en matières de droit des travailleurs. On trouve en revanche qu’il est nécessaire de baisser le cout du travail (suppression de charges sociales financés par des taxes sur la consommation).
Sur la question de l’euro, le FN prône non pas un retour à une souveraineté populaire sur la monnaie (que vous avez l’air d’appeler de vos vœux), mais un système monétaire européen alligné sur l’Allemagne. Au fond, rien de bien différent de l’euro, puisqu’il n’y aura là pas d’indépendance de la politique monétaire. Qui plus est, vous dites que la dévaluation n’est pas un problème à condition de faire en partie défaut sur la partie de dette illégitime. Certes. Mais le FN veut que l’on rembourse la totalité de la dette. Il souhaite également que tous les pays européen fassent de même, et ne veut pas intervenir pour contrer les attaques de la finance mondiale sur la Grèce l’Espagne. On peut donc légitiment mettre en doute la sincérité de ce programme.

Quant à la question de l’immigration, le FN ne propose absolument pas, comme le fait le FdG par exemple, de lutter efficacement contre sa source : le travail clandestin. Vous noterez d’ailleurs qu’aucun parti politique n’a en france dans son programme d’augmenter ou d’encourager l’immigration. Bref, là dessus, le FN détourne l’attention vers un bouc émissaire facile, habituel, pour ne pas incriminer les vrais responsables qui sont l’oligarchie capitaliste.

Je ne veux pas être trop long, mais une lecture attentive du programme du FN permet de voir derrière une présentation habile faite d’un diagnostic général largement partagé par le peuple, que les mesures proposées ne cachent que de vieilles lunes patronales, d’inspirations au fond très libérales et mondialiste

Au final, en décortiquant le programme du FN, on retrouve les fondements d’un programme économique au service du patronat, des capitalistes pour exploiter les travailleurs. Qui plus est, le discours sur l’immigration ne sert qu’à diviser les français entre d’utopique « de souches » et des immigrés assimilés aux musulmans. Il y a d’ailleurs là une grave attaque contre la laicité républicaine qui ne reconnaît aucun culte dans le domaine publique. Et le FN et ses soutiens ultra-catho mène croisade contre l’islam.

Pour conclure, je crois que sur le plan économique, le FdG propose quelque chose de bien plus pertinent pour le peuple , il reste effectivement que sa position bien trop timide sur la question européenne nuit à sa crédibilité.
Je suis absolument convaincu que le FN n’est pas la réponse pour faire évoluer ce point et traduire par exemple les aspirations du non au TCE en 2005. Bien au contraire, avec le FN on garderait l’europe capitaliste, les délocalisation, la finance débridée, mais on passerait juste notre temps à faire une croisade contre l’Islam. A ce titre, rappelons que les modèles du FN c’est les Tea party, ou le FPÖ, qui ne sont pas des modèles d’anti libéraux....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès