• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mmarvinbear Mmarvinbear 12 juin 2012 12:06

"Le FN fait tellement la part belle au libéralisme«  : à ce que je vois, le Président vous a inspiré pour l’anaphore (^^).

Mais cette litanie ne masque pas le fait que vous ne répondez pas à mes arguments. Quid de l’ explosion de la dette que le passage au Franc provoquera ? Quid de l’explosion du coût des matières premières dont le pays est dépourvu ? Pensez-vous envoyer l’armée au Moyen Orient pour prendre de force les puits de pétrole ?

Quid de l’inflation, qui ruinera les ménages encore plus rapidement, si le gouvernement fait marcher la planche à billets ? Pensez-vous que les marchés étrangers ne réagiront pas en poussant le Franc à la baisse, à la dévaluation ? Plus la masse monétaire est disponible, moins elle a de valeur. Une première année d’ économie le sait.

Le FN a adopté une théorie économique en s’imaginant que l’économie française est seule au monde, telle une île sur l’océan. Ce n’est pas la réalité des choses et c ’est pourquoi le lepénisme économique est voué à l’échec.

 » Dévaluer dans la foulée afin de regagner instantanément en compétitivité n’est pas un risque ou bien une menace qui pèserait sur nous : c’est le BUT recherché, puisque permettant de réduire notre déficit commercial et rétablir ainsi l’équilibre de notre balance des paiements.«   : Bah non, avez vous oublié que la majeure partie de nos bien d’équipement sont IMPORTÉS ? Dévaluer renchérira leur valeur et creusera la dette. Je l’ai déja dit : il faudrait des années, voir des décennies avant de pouvoir rapatrier toute la production qui se fait à l’étranger. Et on ne pourra pas le faire pour les matériaux. L’acier pour construire nos maisons et nos immeubles en sera d’autant plus cher : accession à la propriété plus difficile et hausse des loyers en vue ! et ne venez pas pleurer à propos des mines de Lorraine ! Leur production est trop faible pour couvrir les besoins du pays, l’importation est inévitable, à moins d’aller annexer la Ruhr !

 »
De plus, se réapproprier le droit légitime et souverain des Etats à battre monnaie pour leur compte, ne faisant plus appel ainsi au seul marché, en re-nationalisant l’instrument de création monétaire, aura pour effet immédiat de tuer dans l’oeuf toute velléité spéculative, et plus encore d’assainir durablement nos finances publiques«  : Ah ! Comme si même au temps du Franc et de la monnaie battue au pays, la spéculation monétaire n’existait pas sur les marchés ! C’est précisément cette spéculation qui a forcé les dévaluations successives des années 50 et 60, le pays évitant la banqueroute en créant un Nouveau Franc par un jeu d’écriture comptable et en déplaçant la virgule de deux rangs !

 »Car sinon vous sauriez alors que l’inflation est un faux problème pour le salariat du moment qu’elle se maintient à un niveau (relativement) raisonnable. Par exemple elle fut de près de 10% en moyenne au cours des années 70 mais les salaires étaient à l’époque indexés, l’effet richesse demeurait donc égal.«  : Si vous aviez un minimum de connaissances en économie, vous sauriez que l’inflation, même modeste, a pour effet pervers de RENCHÉRIR les exportations et de FAVORISER les importations. Et inutile de compter sur une augmentation des taxes douanières. Vous ne réussirez qu’ à pousser les pays étrangers à remettre en place des barrières contre NOS produits exportés. D’où une baisse des ventes, et une nouvelle dégradation de la balance commerciale. Avec son corollaire : chômage et fermetures d’usines.

Toute action appelle une réaction. C’est un principe physique qui est aussi valable en économie.

 » Pour preuve, l’on y apprend à notre grande stupéfaction que celui-ci a crû en moyenne de 0,94% l’an de 1990 à 2008, quand il croissait de 2,25% l’an de 1970 à 1980 !"  : C’est normal que le revenu augmente en période de croissance économique. Et se réduise en période de crise. N’oubliez pas que les années 70 étaient les dernières années des Trente Glorieuses avant que la fin de la reconstruction du pays et les crises pétrolières ne mettent fin à la fête. Comparez ce qui peut l’être, que diable !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès