• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Wendigo Wendigo 14 juin 2012 22:20

 Ouais, mais il faut prendre en compte une donne, dans les jeu vidéo, les adversaires sont con au possible, ce qui rend de suite plus précis quand par avance leurs déplacement est prévisible.
Pas de coup de p...te de leur part à attendre.
Lacher donc un gamer dans Bagdad et vous verez s’il est toujours à 33% d’amélioration.
 Ce n’est que du virtuel, sans le coté aléatoire ni taquin de véritables ennemis.
De plus le gamer n’a pas un détail crutial au niveau psy .... la trouille, la vraie, pas plus qu’il ne ressent ce trouble puissant au momment du meurtre, ce trouble qui le hantera toute sa vie.
Combien de CPT (choc post traumatique) dut aux jeu vidéo ? et combien chez ceux qui on vécu ce type de scènes dans le réel ?

Cette analyse est bidon, faites par un pays ou la violence est inscrite dans la constitution, par son article 2, un pays qui légitimise la guerre et interdit de manifester pour la paix.

Ces jeux ne font que créer du taré en masse et qui sont l’une des principale cause de tous ces suicides lors du retour au pays. es momes qui jouent à ça, iront au feu avec plus d’allégresse, comme il vont à la salle de jeu, mais ce qu’il viveront, ils ni seront pas préparé.

Ces jeux me collent la nausée, j’ai tenté d’y jouer, mais en quelques instants d’autres scènes se substituent à celle de l’écran .... et je suis dans le cas inverse de cette analyse d’operette, moi qui suis un bon tireur d’origine réelle, je deviens une vraie burne sur console.

 Vive super mario et donky kong, eux au moins ne font pas croire des choses qui ne sont pas.

 Sinon gaffe à l’épilépsie et autres atteintes neurologiques, mais ça l’analyse n’en parle pas, le business doit tourner .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès