• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 5 octobre 2012 21:59

Hayange sans haut-fourneau, ce n’est pas possible. Au temps de sa splendeur et de sa prospérité, la ville offrait des boutiques de vêtements de luxe, des bijouteries et son Prisunic aux rayons rutilants, remplacé depuis par un hard discount. Tout un symbole. Hayange comptait alors deux cinémas, le Molitor et le Palace. Le premier a fermé ses portes depuis des lustres, le second repris par la municipalité est à l’agonie. Désormais, les fermetures se succèdent : gendarmerie, inspection académique, trésorerie, tribunal, lycée technique, presbytère, etc. L’hôpital est en grande difficultés financières et vient d’être repris par le CHR de Metz-Thionville. Hayange ou l’histoire d’une ville qui se meurt.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès