• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gollum Gollum 21 juin 2012 07:20

Non ce n’est pas tiré par les cheveux. Votre réflexion est typique de ceux qui n’ont qu’un contact extrêmement orienté vis à vis des animaux par une idéologie sous-jacente, idéologie qui est d’ailleurs du même ordre que celle que l’on appliquait aux noirs à l’époque de l’esclavagisme.


L’exemple que j’ai proposé est typique d’une empathie que jusqu’à très récemment on n’aurait jamais cru possible dans le monde animal. Cet hippopotame qui prend des risques pour sauver une gazelle dont à priori elle n’a rien à faire, voilà le genre d’exemple que nos idéologues de la suprématie de l’homme sur l’animal (qu’ils soient tendance religieuse ou athée) ne veulent pas voir.. On peut citer aussi les buffles ou les éléphants en Afrique qui prennent de gros risques pour sauver leurs jeunes.. Ou l’exemple de cette lionne adoptant une gazelle et la bichonnant comme si c’était son propre lionceau. Ou encore cette mère chimpanzé gardant avec elle le cadavre de son rejeton dont elle n’arrive pas à se séparer...

Tous ces sentiments au fond très « humains » embarrassent les théologiens de tous poils parce qu’ils posent le problème de l’âme. Les animaux ont-ils une âme ? Sont-ils promis au salut ? Bref, encore des débats théologiques passionnants en perspective... (Je précise à cet égard que l’on sait que les chimpanzés éprouvent le sentiment de la faute et de la culpabilité qui va avec..). 

Nos théologiens veulent donc rabaisser les animaux et se trouvent donc en phase (une fois de plus) avec les industriels qui veulent aussi en faire des objets pour les raisons évidentes que l’on sait...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès