• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Tallon 30 juin 2012 04:51


Financées par les pays du Golfe, les livraisons d’armes clandestines aux opposants syriens sont contrôlées par l’agence américaine, écrit le Figaro.

Le journal communique que les armes sont « puisées sur les stocks de l’armée saoudienne » et sont livrées via la Turquie. Un opposant à al-Assad a raconté à l’envoyé du Figaro que les dirigeants des conseils militaires auraient eu l’accès à ces arsenaux à la mi-mai. Les agents de la CIA surveillent leur répartition sur place. Le quotidien écrit que ces livraisons d’armes doivent également accélérer les défections parmi les fidèles à al-Assad et obliger ce dernier à démissionner.

Le Figaro.
Source : http://french.ruvr.ru/2012_06_28/Syrie-islamistes-CIA-armes/

Je pense que l’auteur de l’article analyse incorrectement le discours de Poutine en Israël. Il ne s’agit pas d’aller prêter allégeance à la doxa israélienne mais de réaffirmer les principes du tribunal de Nuremberg violés par les occidentaux : le message de Poutine tout en flattant au premier degré la mémoire israëlienne (il va chez eux !!) est un avertissement à la France, Grande-Bretagne, États-Unis et aux pays qui commettent des crimes contre la paix  : " direction, la préparation, le déclenchement ou la poursuite d’une guerre d’agression, ou d’une guerre de violation des traités, assurances ou accords internationaux, ou la participation à un plan concerté ou à un complot pour l’accomplissement de l’un quelconque des actes qui précèdent ». Le « retournement pervers » du droit international consiste à menacer de traduire un dirigeant souverain devant la cour pénale internationale puis de l’assassiner froidement (scénario Libyen alors que le complot ou plan concerté vient bien des pays occidentaux. Dans le cas de la Syrie et de la Libye, on est en plein dans le retournement pervers du droit et c’est ce que ne cessent de dénoncer les russes en développant pour ce qui les concerne le concept nouveau « d’agression douce ». 

Selon les normes de Nuremberg la place de Sarkozy, Obama, Cameron, Hollande, Fabius, Clinton ont leur place dans le box des accusés et doivent faire 20 ans de prison minimum. Leur place n’est certainement pas à Oslo pour recevoir le prix Nobel ... de la paix (retournement pervers du droit). Rappeler ces normes aux dirigeants israéliens ne leur fait pas plaisir (voir la tête de Netanyaou dans la conférence de presse) car ils sont concernés non seulement par les crimes contre la paix mais aussi clairement par les crimes de guerre dont Nuremberg a donné la définition : « Assassinat, mauvais traitements ou déportation pour des travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, assassinat ou mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, exécution des otages, pillages de biens publics ou privés, destruction sans motif des villes et des villages, ou dévastation que ne justifient pas les exigences militaires. »

Cette clique mafieuse n’ira pas en prison parce qu’elle a les armes et que chacun peut « balancer » l’autre. C’est une association de malfaiteurs.

De mon point de vue Poutine a réussi très habilement à mettre une bombe a retardement à l’intérieur d’Israël qui est loin de se limiter aux adeptes de la ligne du plomb durci. Il a rappelé à Netanyaou qu’il y a 1 000 000 de russes qui sont venus en Israël et qui sont autant d’électeurs. Il s’est adressé à eux autant qu’aux officiels. C’est de mon point de vue de la grande diplomatie de style gaullien et les jours de Netanyaou au pouvoir sont comptés. 

Les crimes de guerre en tant que puissance occupante d’israël en Palestine et la complicité de crimes de guerre de la part des États-Unis sont visibles (entre autres) dans Paix, propagande et terre promise

D’un point de vue intérieur, le rôle de ciment social, ethnique et intergénérationnel que joue la grande guerre patriotique en Russie fait que Poutine n’a aucun intérêt à minimiser les atrocités nazies, au contraire.

Pour aller plus loin deux articles de dedefensa :

L’assassinat du Droit réduit à sa caricature faussaireLa légalisation de l’illégalité, de Nixon à BHO (Obama)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès