• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Valery (---.---.127.10) 1er août 2006 18:46

Voilà un mode de pensée un peu jacobin : les Européens ne forment pas uen nation mais une Communauté de peuples. Bien sur les règles de la démocratie implique un principe majoritaire et une juste représentation des citoyens mais dans la mesure ou les identités des plus petits Etats valent aussi d’être sauvegardée il est nécessaire que ces derdiers soient un peu sur-représentés.

5 ou 6 députés me semble aussi un minimum pour qu’une élection proportionnelle ait un sens et que les différentes tendances politiques soient représentées. Une structe application de la proportionnalité impliquerait que les plus petits Etats soient représentés par une seule personne... et l’opposition alors ?

Tous les Etats fédéraux prévoient uen forme de sur-représentation des Etats-membres les moins peuplés et l’Union européenne doit répondre à la même problématique.

IL s’agit bien sur d’un compromis entre plusieurs impératifs contradictoires mais il est loin de faire du PE une « imposture »... Vous proposeriez quoi ?

Par ailleurs concrètement les pays ayant le plus de députés pèsent de facto beaucoup plus car ce sont les groupes politiques qui jouent un rôle clé dans le fonctionnement du Parlement et y avoir plusieurs dizaines de député est un avantage considérable. Les grands pays y sont pour le coup très bien représentés quand on voit les présidences de groupe ou de commission.

En revanche on peut légitimement se demander si il ne serait pas temps en France - où le problème ne se pose pas dans les même termes - de revoir le découpage électoral des circonscriptions de nos députés nationaux. On y constate des disproportions beaucoup moins justifiés. Du simple au double.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès