• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Henri Francillon Henri Francillon 26 juillet 2012 15:54

Vous omettez me semble-t-il, cher Monsieur TDK1, de prendre en compte une solution pourtant applicable qui permettrait de « sauver » l’Espagne, et même bien mieux que celles que les officines du pouvoir proposent : celle qui verrait le peuple espagnol décider de reprendre sa souveraineté et s’occuper lui-même de ses affaires.
Car actuellement seuls ceux qui ont provoqué cette « crise » qui se proposent pour la résoudre, ce qui nous démontre qu’il s’agit bien de la tactique « problème-réaction-solution » : je crée un problème, ici la « crise » et ce sont d’ailleurs leurs dirigeants qui ont sciemment endetté ces états, qui entraîne une réaction du public : « Faites quelque chose ! », et alors je peux imposer la solution que je désirais au début mais que personne n’aurait acceptés sans le problème que j’ai créé.
Il suffirait donc que le peuple espagnol retire sa confiance en ses dirigeants et se fasse confiance à lui-même, hors des disputes partisanes, ethniques et religieuses organisées par les mêmes, afin de faire ce qu’il sait, comme tous les peuples, parfaitement faire : organiser sa société selon ses propres décisions et appliquer les lois qu’il a votées et qui lui permettent, déjà, de mettre en état d’arrestation ses dirigeants ainsi que ceux du FMI et de les juger fermement.
Car on ne résout pas un problème avec le même état d’esprit que celui qui l’a créé. (Je crois que c’est Einstein, Albert donc, pas l’autre).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès