• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


heraclite 30 juillet 2012 11:01

Robespierre est un médiocre que les vagues révolutionnaires ont porté au pinacle avant de le précipiter dans le néant dont il n’aurait jamais dû sortir.
Aujourd’hui que l’on célèbre encore le culte de cet individu est bien le signe qu’il y a quelque chose de dérangé dans l’esprit de ce peuple et de ses élites.
Les mânes des guillotinés de la Terreur, des centaines de milliers de Vendéens assassinés, femmes, vieillards et enfants, crient vainement contre cet individu et ses comparses dont l’imposture a pu consacré le culte chez certains incurables.
L’auteur qualifie de « funeste » le jour où la Justice immanente a tranché les jours de cet « homme intègre » et de ses comparses. Je crois plutôt qu’à l’époque, la nouvelle de son exécution a été unanimement saluée dans l’allégresse.
La meilleure caricature de Robespierre est celle qui le montre guillotinant le bourreau après avoir exterminé les Français.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès