• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Scual 22 août 2012 10:52

En réalité les dommages peuvent parfois être assez élevé, mais jamais beaucoup par rapport aux intérets auxquels ils s’attaquent.

Une attaque « revendiquée » par Anonymous, puisqu’elle ne peut être cachée et qu’elle permet de faire passer le message qui l’a motivée, est surtout une arme médiatique.

A vrai dire la divulgation par un particulier de documents à Wikileaks fait infiniment plus de mal qu’une attaque DDOS d’Anonymous, et même si le déni de service dure plusieurs jours.

A part ça, il y a bien quelques hackers qui seuls, pourraient faire vraiment mal à certains intérets pour des raisons politiques, mais je ne crois pas que ça soit arrivé souvent. Ils le font soit pour leur intérêt personnel, soit ils bossent en réalité pour d’autres. Ce genre de personnes se mettent très très rarement au service d’Anonymous et quand ils le font, c’est juste un petit truc vite fait plus qu’une vraie attaque comme ils pourraient en faire. Cela dit, peu importe le niveau du type, aucun Hacker au monde n’a les moyen de développer seul un truc comme stuxnet par exemple.

Bref les actions que peuvent faire les Anonymous ne sont pas des opérations commando, ni même en réalité des attaques, et encore moins des armes de destructions massive. C’est juste la version numérique de manifestations ou rassemblements de protestation. Par exemple quand il y a une manif devant un magasin qui vend de la fourrure et que les clients ne peuvent pas entrer. A vrai dire les vrais grosses manifs ont plutôt tendance à empêcher les personnes incriminées de sortir physiquement de l’endroit où ils se trouvent... alors empêcher seulement les clients, seulement d’entrer, et même pas physiquement en plus, on est encore loin de la portée d’une simple manifestation sur les personnes visées.

En réalité parler d e « hacktivisme » est énormément exagéré. Ils ne « hackent » rien du tout, c’est à dire qu’ils ne piratent rien. Une attaque DDOS, ce n’est pas du piratage. Pour comparer dans le monde matériel, c’est donner rendez-vous à tout le monde au même endroit au même moment pour empêcher de circuler, se faire voir et se faire entendre, tout en nuisant un peu aux activités et à l’image de ceux qu’on combat. Un vrai piratage, qui justifierait qu’on puisse parler de « hacktivisme », ça serait entrer par effraction dans le bâtiment de ceux qu’on combat afin de voler des trucs ou bien pour tout casser... on en est donc généralement très très loin. Et les très rares fois où ça à lieu, ils se contentent généralement d’entrer dans le jardin pour mettre un écriteau à la con, et encore qu’ils ont juste remarqué que les proprios avaient laissé la porte ouverte...

En plus les rares fois où un vrai piratage a lieu pendant une campagne d’Anonymous, il s’agit de l’action d’un seul Anonymous isolé qui est seul responsable de ses actes et qui ne fait qu’apporter son aide personnelle à Anonymous. Il ne s’agit donc pas d’une action d’Anonymous, mais d’une conséquence de l’appel d’Anonymous à agir.

En tout cas parler de « hacktivisme », même si la formule avec le petit jeu de mot rend super bien, c’est clairement exagéré. C’est de la protestation dématérialisées et cela dépasse très rarement ça.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès