• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 23 août 2012 20:34

« méchanlon = anti- fn = anti- france », etc...

Vous semblez vous emporter, et la dylesxie en devient compréhensible (l’orthographe moins, mais passons). Reste que vos raccourcis, cher Super-Dupont, pour inénarrables qu’ils soient, me rassurent sur mon pauvre QI de Soixante-huitard attardé.

Car je n’ai rien a faire de l’appartenance politique de Benoît, sachez-le, pas plus que je ne saurais être pris pour partie de l’électorat de Mélenchon.

Que vous transformiez un débat social -je n’ai pas dit socialiste (on ne sait jamais, un raccourcis en cache souvent un autre) en diatribe politicienne, grand-bien vous en fasse. J’observe seulement qu’un écrit émerge du troupeau et salue sa publication.

Praticien de l’urbanisme depuis bien des années, je prétends humblement savoir faire la différence entre un habitat décent et un camp de concentration (retournez à l’article et dites-moi si vous appelez cette urbanisation un terrain propice à la paix sociale). Vivre toute l’année, toute la vie, période estivale comprise, coincé dans cet univers pénitentiaire avec pour seul horizon la barre suivante s’apparente à une méthode de transformation d’humains en mutants frustés. Ajoutez-y chômage, trois commentaires racistes et une pub pour le club-med ou du crédit facile et vous obtenez des mutants frustrés coléreux. Ce genre « d’ensembles résidentiels sociaux » (lol !), comme les nomment les promoteurs, engendrent les ambiances que l’on décrira unanimement comme des foyers de violence de jeunes voyous ou des zones de « non-droit » peuplées de « racaille » évidemment maghrébine.
Anti-France, dites-vous... Souvenez-vous des descentes des Blackos de New-Addington dans les rues enflammées de Croydon, l’année dernière... même cause, même effets.
N’y pas voir l’hypocrisie relève de la démission intellectuelle. L’enfer, c’est l’autre, c’est bien connu.

Le reste est votre affaire, et je comprends très bien que se distinguer de la meute n’a pas l’heur d’être votre point fort. Tans-pis. Hurlez donc en chœur avec les loups...

Bonne journée et j’espère que vous avez passé de bonnes vacances, pendant ce temps..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès