• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emmanuel Guillot (---.---.57.168) 28 août 2006 19:05

Je ne pense pas que lulu soit un système qui vise juste à flatter les égos. Cela peut être l’une de ses fonctions, mais un auteur qui voudra imprimer 500 ou 1000 exemplaires de son livre en passant au départ par lulu (on n’est pas obligé de s’en tenir à l’imprimeur de lulu une fois que le livre est créé) et faire de sa plume son métier pourra toujours essayer... à ses risques et périls, bien entendu. Des éditeurs professionnels peuvent aussi faire appel à lulu, notamment pour être distribué aux Etats-Unis.

Contre-culture, sous-culture, culture... nous avons les trois avec lulu. Le site présente un panel extrêmement variable d’oeuvres, sans doute représentatif de ce que reçoivent les maisons d’édition, mais en plus varié encore. Il y a du bon et du moins bon, mais même s’il faut 10 000 mauvais textes pour en avoir un bon (ce dont je ne suis pas sûr, l’intérêt des textes dépendant souvent des individus qui les lisent), du moins lulu permet-il à chacun de donner libre court à sa créativité, et offre-t-il ainsi la possibilité de découvrir des diamants ignorés des éditeurs...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès