• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


louphi 25 août 2012 15:32

ZEN


Vous vous alarmez sur les violences inouïes que le régime « Démocratique multiracial » d’Afrique du Sud fait s’abattre sur les populations noires, les autochtones de ce pays. C’est une bonne chose.

Mais vous évitez de poser le problème en termes de Blancs et Noirs. Cette mentalité de conciliateur vous amène comme un perroquet à débiter des contradictions. 

Par exemple, vous assénez que « Peu de choses ont changé depuis la fin de l’apartheid ». Pourquoi affirmer avec aplomb la fin de l’apartheid, peu de choses ayant changé, si ce n’est répéter la propagande officielle comme un perroquet ? Donc, peu de choses ayant changé, l’apartheid continue en Afrique du Sud pour l’essentiel. L’apartheid est la caractéristique essentielle du régime « démocratique multiracial » d’Afrique du Sud.

Vous assénez encore : « L’apartheid n’est plus racial, mais économique et social ». Comme l’apartheid continue en Afrique du Sud pour l’essentiel, cet apartheid ne peut-être que racial avant tout. La promotion des Noirs aux postes de l’Etat n’y change pas grand chose, sinon rien du tout. Le régime d’apartheid a toujours utilisé des zélateurs Noirs aborigènes pour combattre les révoltes des populations noires aborigènes. Nelson Rolihlahla Mandela est la figure la plus marquante de ces zélateurs en tant que chef de la fraction collaborationniste de l’ANC, vitrine noire de l’apartheid placée au pouvoir par l’apartheid.

En effet, Nelson Rolihlahla Mandéla, militant de toujours de l’Internationale socialiste, autre visage de l’impérialisme, s’est toujours opposé à la République Noire Indépendante d’Afrique du Sud prônée par la fraction communiste de l’ANC, préférant la République Démocratique Multiraciale d’Afrique du Sud acceptée par l’apartheid. Dans le cadre de cette opposition idéologique et politique, la fraction collaborationniste de l’ANC a aidé l’apartheid à assassiner physiquement les chefs et militants du Parti Communiste Sud Africain. C’est de cette façon que le Parti Communiste Sud Africain a été démantelé et que la fraction collaborationniste de l’ANC a été récompensée par l’apartheid en accédant à une partie du pouvoir d’Etat dans le cadre de la « République démocratique multiraciale » d’Afrique du Sud, nouvelle appellation du régime de l’apartheid.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès