• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Aldous Aldous 29 août 2012 09:17

l’idee de l’approche historique est interessant, mais pour l’instant je reste un peu sur ma faim...


Le modele des cités-etats grecs est interessant car il s’agit de modeles simples, un peu comme les organisme unicelluraires sont de bon modeles pour comprendre le fonctionnement d’organimes pluricelluraires plus complexes.

Ce qui est primordial de comprendre dans ce modèle de cité-état tres structurés et aux regles generalement assez abouties c’est que quel que soit le regime ( democratie, despotisme, militariste, tyrannie etc.) il y avait une constante : un moment de crise systémique que les anciens appelaient Stènochoria.

Stèno : étroit
Choros : lieu

Ce mot désigne le moment de saturation du developpement d’une cité-état, c’est à dire une limite du nombre d’habitants au dela de laquelle les anciens considéraient que les ressources de la cité ne suffisaient plus pour maintenir sa cohésion et sa prosperité.

On ne sait pas trop comment les sages determinaient que la stenochoria etait advenue, mais il semble qu’ils n’attendaient pas comme nous que la crise de ressources batte son plein.

La decision etait géneralement présentée comme un oracle de Delphes ce qui évitait au gouvernants toute responsabilité politique.

Une fois la stènochoria decretée, la solution etait similaire a l’essaimage que pratiquent les abeilles : La ville affretait des navires et une partie des jeunes de la cité devaient partir pour etablir une colonie outre mer dans un lieu qu’ils decouvriraient.

Les jeunes etaient choisis equitablement parmi toutes les familles de la cité pour répartir la peine de la séparation qui etait définitive.


En effet une loi sacrée leur defendait absolument de revenir a la metropole.

C’est pourtant ce qu’on tenté de faire les jeunes de Santorins (Théra) partis pour coloniser la Lybie.

Face a l’aridité des côtes africaines, les jeunes de Thèra se decouragèrent et revinrent a leur Ile natale.

De retour à Théra, leurs parents leurs interdirent l’acces au port et les menacèrent de destruction.

Ils durent repartir vers les cotes Lybiennes ou ils etablirent les cinques citées de la Cyrenaïque dont la plus importante fût Cyrène. CyrèneApolloniaBérénikèTaucheira et Ptolémaïs constitueront en 300 ap. JC la « Pentapole » (ensemble de cinq citésgrècques de la cirénaïque).

Ce système permit aux citès grec de croitre sur tout le pourtour mediterraneen et de la mer noire tout en multiant les contacts commerciaux avec de nombreux peuples.

En France, ce sont les Phocéens surnuméraires qui fondèrent Nice et Marseille.

Si cette solution a la crise de croissance a bien fonctionné dans l’antiquité, elle est plus difficilement appliquable aujourd’hui. La terre a eté entierement explorée, et les reserves de ressources exploitable pour la contnuation de la croissance s’amenuisent.

C’est neanmoins un peu de cette méthode qui fonde la mondialisation economique.

Pour l’anecdote, il faut noter que le mot Stènochoria existe toujours en Grec moderne. Mais son sens a changé : il signifie Tristesse. Le sentiment que tous dans la cité partageaient lors du ddépart définitif de leurs enfants.





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès