• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eric 28 septembre 2012 10:54

A lord. Je ne suis pas sur de tout comprendre. J’ai l’impression que vous cherchez à faire un parallèle entre gauche et droite, notamment sur les questions d’avoir une idéologie et un projet de société, alors que fondamentalement, voter à droite, c’est « ne pas être à gauche ». Et ce n’est pas un truisme. Il n’y a en général pas d’idéologie à droite et pas vraiment de « projet de société ».
En revanche, sur l’idéologisation de la question de l’immigration non européenne, il n’y a absolument pas photo. C’est un débat de gauche et il est fondé sur des éléments fantasmés. Prétendre qu’il y aurait plus de différences culturelles entre un polonais d’entre deux guerre, un moldave d’aujourd’hui et un tunisien qui a le français comme seconde langue nationale, regarde depuis son enfance la TV française, a grandis avec un environnement juridique très proche, notamment sur le plan du statut personnel et en particulier celui de la femme, c’est clairement avoir des préjugés. Il y aurait en proportion plus de conflits pour garde d’enfant dans des couples franco américains qu’entre des couples franco algériens.
La position de droite sur toutes ces question n’est pas une idéologie. Elle part du constat que des populations minoritaires s’intègrent tôt ou tard dans la majorité, s’assimilent, que c’est souahitable et qu’il faut faire quelques efforts pour les y aider. En général, les ghettos se créent essentiellement par rejet de la population dominante. Ainsi les juifs nord africains qui étaient polygames, voilaient leurs femmes, vendaient leurs suffrages en bloc aux plus offrant par l’intermédiaire du rabbin, se sont assimilé en quelques générations. On parle plus de difficulté aujourd’hui avec des musulmans de seconde troisième génération, parfaitement français, qu’avec leurs grands parents qui eux, étaient vraiment différents.
Parlez avec des musulmans français pratiquant ( très minoritaires il est vrai) certains vous dirons que le dialogue inter-religieux le plus fructueux est avec les protestant évangéliques. Les musulmans savent que le christianisme est théologiquement fondamentalement hostile. Avec les évangélique, cela est dit. Après, on peut voir ce qu’il est possible de faire ensemble. On est pas d’accord, on le sait, maintenant on vit ensemble. Avec les alterécolobiosocialiste, un discours sirupeux de multiculturalité, cache mal une hsotilité de fond idéologique qui elle, peut aller jusqu’à l’intolérance.
« Nos musulmans » s’intègrent et s’assimilent comme de vulgaire immigrants. La preuve ? Ou verriez vous dans des pays musulmans, des femmes, pas nécessairement et toujours encadrées, protester publiquement pour leur droit à se voiler. Dans leur contestation même de notre société, elle démontrent qu’elles lui appartiennent.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès