• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Éric Guéguen Éric Guéguen 14 novembre 2012 12:53

Bonjour Anaxandre.

Désolé de constater que vos tentatives pour remédier à l’inculture de nombre d’Agoravoxiens ne sont pas suivies d’effet. Rousseau ne mériterait-il pas autant de commentaires que Mélenchon, Vals ou Copé ?

Bravo à vous d’avoir sorti des cartons un ouvrage qui fête ses 250 ans cette année dans le plus grand silence (sauf une expo intéressante vue dernièrement au Panthéon).

Rousseau est à mes yeux le représentant des Lumières le plus perspicace. Non que je sois en accord avec tout ce qu’il dit - parfois tout et le contraire de tout, il faut bien le reconnaître - mais être dans sa position et refuser le culte du progrès, être aux avant-postes de l’œcuménisme naïf des philosophes de ce temps et en même temps avertir de la nécessité d’être patriote, célébrer le génie humain sans se départir du déterminisme naturel, enfin être conscient du problème accouché par la modernité d’une incompatibilité d’humeur entre l’individu et la société... autant de preuves que nous sommes en présence d’un penseur hors du commun.

Chose surprenante, pour finir : je crois bien que l’immense majorité des gens qui ont son nom à la bouche - Ah, Jean-Jaaaaacques !..." - ne l’ont pas lu. Ce qui est regrettable, car ce grand philosophe se double d’un grand écrivain, chose suffisamment rare pour être remarquée.
Quant à son avis sur la représentation, pour le coup, je pense qu’il est tombé dans une aporie (ce qui fait aussi son charme).

Bien à vous,
Éric Guéguen

PS : Je viens de découvrir un trésor de lecture dans la même vaine (en philosophie politique) chez Éric Weil. Je vais peut-être le soumettre à Agoravox.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès