• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Onecinikiou 10 octobre 2012 23:27

@ Ariane Walter,


« mélenchon n’est pas opposé au catholicisme. il est laïque ! »

Non mais vous plaisantez Ariane j’espère, Mélenchon est un bouffeur de curé de la pire espèce !

Et il faut être demeuré pour feindre d’ignorer d’où vient son anticléricalisme viscéral : de son adhésion franche et continu à la franc-maçonnerie. Et par n’importe quelle loge, le GODF, soit le pire ennemi en France de l’Eglise catholique, spécifiquement. 

Le scandale et l’hypocrisie absolue dans cette histoire étant que la franc-maçonnerie en générale, et le GODF en particulier, historiquement, bien qu’elles ont toujours farouchement combattu l’Eglise catholique apostolique et romaine partout où elle se trouvait, bien qu’étant majoritaire en France - surtout je dirai même PARCE QUE majoritaire en France, dans une optique de lutte anti-catholique systématique et de contestation de ses prérogatives historiques - ont parallèlement toujours épargné voir entretenu des liens forts privilégiés avec la réforme protestante, et plus encore avec le judaïsme, dont on ne peut pas ne pas rappeler qu’elles tirent d’avec ce dernier l’ensemble de ses rites, traditions et de son vocabulaire !

Ainsi donc la proximité idéologique des prétendus laïcs est manifeste avec certains courants religieux parfaitement bien identifiés, et certains courants religieux seulement. Et comme elle est manifeste, elle démontre par la même l’imposture grossière des loges sur cette question, et signe son véritable anticléricalisme de carnaval à l’intention des crédules, des lâches ou de toujours les mêmes imbéciles. 

En réalité et pour conclure, la laïcité bien comprise dans le temps et dans l’espace est le masque des puissants intérêts de minorités agissantes, et pour certaines à caractère essentiellement confessionnel (et même ethno-confessionnel pour ne rien arranger), dans le seul et unique but de restreindre l’influence d’autres confessions, en particulier donc le catholicisme, ennemi juré tant philosophiquement que doctrinalement d’un judéo-protestantisme hégémonique et dominateur, acquis aux préceptes les plus obsurantistes et critiquables pour ces raisons de la prédestination, de l’élection divine, et in fine, lorsqu’on le pousse dans sa logique ultime, de la déshumanisation. 

Il convient doncde défaire méthodiquement la mystification sur laquelle repose la franc-maçonnerie, et de démasquer concomitamment ses relais et zélateurs, Mélenchon en tête.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès