• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


baska 20 octobre 2012 10:36

Le massacre du 17 octobre 1961 demeure l’une des pages les plus noires de l’histoire de Paris depuis la deuxième moitié du XXème siècle. Un massacre longtemps occulté par la classe politique, de gauche comme de droite, et les médias. Profitant de cette amnésie d’état, la crapule papon s’est même permis d’intenter un procès contre l’historien Einaudi pour une simple phrase parue dans le journal « le monde » : « En octobre 1961, il y avait un massacre perpétré par des forces de police agissant sous les rodres de Maurice Papon ». L’auteur de « la bataille de Paris » est l’une des rares personnes qui maîtrisent ce dossier, on considère qu’il a mené l’étude la plus rigoureuse à ce jour.

Il faut souligner la confusion, sciemment entretenue par le système politico-médiatique, entre ce massacre avec l’autre évènement tragique du 18 février 1962. Le but étant d’occulter le premier,de l’effacer de la mémoire collective. Seule la tuerie de Charonne a suscité de la manifestation, plus d’un demi-million se sont rassemblés pour dénoncer les bavures policières, alors que le massacre du 17 octobre 1961 a été tout simplement oublié. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès