• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


L’immigré 27 octobre 2012 18:32

Article intéressant qui se veut intéressant.

Toutefois, faire croire que percer les secrets d’une organisation donnée sans utiliser des méthodes à la James Bond soit réalisable en toute légalité est une utopie.
La plupart des secrets « visibles » tels que les brevets et les œuvres soumis au copyright ne peuvent être utilisés gratuitement que dans l’illégalité.
Quant aux secrets « invisibles », secrets de fabrication, secrets professionnels et autres clauses de confidentialité... No comment.

On dit que certains marchés perdus par Airbus face à Boeing sont dus à l’implication des services de renseignement américains (votre fameuse intelligence économique) qui obtinrent, de manière quelque peu discutable, des informations sur les produits mis en compétition (informations financières, techniques et même humaines). Je doute fort qu’Airbus ait divulgué de telles informations qui relèvent du secret professionnel : c’est un marché de plusieurs milliards de dollars qui est en jeu.
Vous pouvez toujours me contredire en me donnant des exemples de gros contrats gagnés en toute transparence...

Quant aux champions du monde de la sécurité informationnelle (c’est-à-dire, la capacité de préserver une information contre toute divulgation) : les hackers sont indubitablement les meilleurs. Ils ont forcément été dans l’illégalité, même pendant un court instant, dans le cadre de leur activité de renseignement. Je ne critique pas ces hackers, que je respecte de par leur indéniable compétence technique, en affirmant cela, j’essaie de démontrer qu’il est impossible d’avoir un renseignement vital susceptible de changer irréversiblement et durablement le cours d’une négociation sans utiliser des méthodes illégales.
Même des secrets qui méritent d’être révélés (les crimes contre l’humanité, par exemple) exigent des méthodes illégales : entrée dans le pays soupçonné en toute illégalité (aucun visa délivré par le consulat dudit pays, par exemple), etc.
Prouvez-le sinon. En tous cas, c’est mon opinion.

En outre, dans ce contexte de mondialisation, formalisée (entre autres) par Internet, il est illusoire de parler de secrets sans évoquer l’implication de l’aspect géopolitique et géostratégique des secrets. J’aurais aimé en apprendre davantage sur ce point. Est-ce une erreur de se poser la question ?

Enfin, last but not the least, concernant cette notion d’ignorance, j’ai ouï dire que « L’ignorance n’est point une honte, c’est le refus de reconnaître son ignorance qui est une honte. » Justement, j’ai appris des choses en lisant votre article. J’en sors moins ignorant. Méditez la-dessus...

Aucun pays ne fait dans la dentelle, à moins que nous vivons dans un monde de Bisounours...

Have a nice day !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès