• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Onecinikiou 1er novembre 2012 19:48

@ Gaijin,


« ce qui me pousse a vous soupçonner d’ être animé par une volonté de désinformation c’est le ton général de votre propos qui tend a minimiser les problèmes rencontrés par le traitement des des déchets  »

Sachez une chose : dire comme vous le faites que je serai animé par une volonté de désinformation est insultant à mon égard. Ce n’est absolument pas mon intention. Je viens ici équilibrer un échange très fortement désiquilibré car fondamentalement partisan, en essayant, avec mes humbles moyens et capacités, de transmettre mon point de vue par des arguments que l’on peut certes critiquer et discuter (ce qui est démocratiquement sain), mais que l’on ne peut pas taxer de mensongers.

« ça commence par ce fameux » éventuelle demi vie « demi vie j’entends bien mis pourquoi éventuelle ? »

Parce que vous ne lisez pas ou ne comprenez pas ce que les gens prennent le temps d’écrire. Je me répète donc : la demi vie importe peu, la question est le niveau de toxicité. Or il a été dit que le niveau de toxicité à partir duquel la majeur partie des produits de fission retombe sous celui du produit initialement mis dans le réacteur est à peu près de 1000 ans, exception faite du plutonium. Voilà pourquoi l’objet de ma relativisation sémantique, qui n’a définitivement rien de mystérieuse.

« mais pourquoi vous abstenez vous de nous dire le volume occupé en équivalent autobus par ces déchets ? et que leur quantité ne peut croitre de façon géométrique ? »

Encore une fois prenez le temps de lire et de comprendre. Lorsque je dis que le volume des déchets HALV correspond, pour la France, au stockage et à l’enfouissement d’un volume à peu près équivalent à celui d’un autobus (en réalité même un peu moins), c’est un fait. Ce fait me conduit à dire qu’il est largement dans l’ordre du possible et du réalisable, dusse-t-il être renouvelé chaque année. 

« en bref comme beaucoup vous tenez le discours : peut importe les problèmes que nous créons quelqu’un tôt ou tard trouvera une solution » 

Mais les solutions existent déjà ! Et elles sont parfaitement viables !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès