• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jr.Bupp Jr.Bupp 31 octobre 2012 23:45

@adeline

Vous n’avez pas bien suivi la conversation... merci de tout relire avant de me donner du bâton !  smiley

@gaijin

Non... je ne suis pas d’accord. L’élaboration des procédures est obligatoirement faite par l’entreprise qui seule à le savoir de son métier. Les auditeurs des cabinets d’audit ne sont là que pour le respect du plan de certification. Bien sûr, si le responsable qualité décide de faire n’importe quoi et que cela passe inaperçue le jour de l’audit de l’AFAC ou autres, c’est certainement lourd de conséquences.

Mais je ne vois pas l’intérêt d’un chef d’entreprise de dénaturer les procédures, les définitions de postes et autres. C’est obligatoirement contre-productif.

Bien sûr, cela se passe et c’est regrettable, mais, croyez-vous vraiment que dans une industrie à risque (chimie, pétrochimie, nucléaire), on s’amuse à cela ?

Sur ce site, on parle beaucoup du nucléaire, mais l’industrie lourde est tout aussi dangereuse. Par exemple, en raffinerie pour faire des essences à haut indice d’octane, on recombine des chaînes moléculaires courtes (IC4, IC4+...). le catalyseur qui permet cette chimie est l’acide fluorhydrique... La pire des cochonneries que l’univers que nous connaissons à pondu ! Imaginez une fuite importante de cet acide sans derrière des procédures de sûretés. C’est un nuage qui se crée à raz du sol et tout être vivant qui respire cette cochonnerie meurt ! Le nuage ne se dilue que très lentement grâce à l’humidité de l’air et peut parcourir plusieurs Km. D’où le plan ORSEC qui lui est associé ! pourtant des fuites. il y en a (pas souvent mais cela arrive) et c’est maîtrisé ! On n’en fait pas un caca nerveux sur toutes les chaînes de télé. Ce qui démontre encore, une fois que les procédures, lorsqu’elles sont correctement appliquées, minimisent fortement les risque d’accident.
Autre unité dangereuse, le cracking catalytique (FCC) qui permet de faire des essences en cassant cette fois des chaînes moléculaires longues. Plusieurs unités on explosées aux USA faisant des cratères plus grands que celui d’AZF… or presque toute les raffineries Française en ont un !
Et que dire par exemple de la SNPE (société nationale des poudres et explosifs) située juste à coté de AZF ??? Donc, dans Toulouse ???

Pour que ce soit clair, je ne parle que de process contrôlés (pas des accidents type AZF).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès