• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Cazab 2 novembre 2012 20:20

Cette réponse de Philomag est surtout intéressante par ses oublis : elle ne répond pas à la principale critique de l’article : le fait que le modèle proposé par Gilles Cohen-Tannoudji ne peut, scientifiquement, être éternel dans le passé. Ce n’est physiquement pas possible. C’est simple et c’est tout. Il n’y a aucune objection à de la part de Philomag et ce silence est très révélateur.

 L’argument selon lequel "la science n’est fille d’aucune religion, elle n’en confirme ni n’en réfute aucune" est un point de vue extrêmement contesté et contestable. Deux des philosophes de la religion les plus influents au monde à l’heure actuelle ne partagent pas du tout ce point de vue : Richard Swinburne (Oxford) et Alvin Plantinga (Notre Dame). Comme il est bizarre de ne même pas les mentionner et de faire comme si Dominique Lecourt, bien moins cité par ses confrères, proclamait une vérité révélée ! Mais apparemment Philomag a une ligne éditoriale, ou mieux une vision du monde, et celle-ci ne supporte pas la contradiction. La tribune libre offerte à Gilles Cohen-Tannoudji en est une illustration cruelle.

Enfin il est extrêmement bizarre de dire qu’on proclame une vision non partisane de la science et de donner comme référence un article absolument banal de Lawrence Krauss, militant athée extrêmement actif !

On suggère donc à Philomag de se rattraper et d’ouvrir ses colonnes à des voix majeures et reconnues de la philosophie sur le plan international mais presque totalement inconnues en France : Richard Swinburne, William Lane Craig, Alvin Plantinga… Les lecteurs qui font confiance à Philosophie Magazine méritent un débat contradictoire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès