• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ZenZoe ZenZoe 15 novembre 2012 11:24

Hélas, trois fois hélas, l’auteur a raison.
Dans les années 70, on a déjà eu la même chose avec les premiers écolos (hippies, baba-cools et assimilés), qui tiraient la sonnette d’alarme avec la démographie en hausse, l’abus des ressources et la course sans fin à la consommation. On les a traités de doux rêveurs au mieux, de réacs préhistoriques sinon. Le mouvement fut laminé par le premier choc pétrolier, qui pourtant leur donnait raison !
Le pétrole, et plus généralement l’énergie, est depuis lontemps devenu la base et le pivot de toute économie « à l’occidentale » et d’un nouvel ordre mondial, et donc le motif unique des guerres. De nombreux livres alarmistes ont d’ailleurs été écrits dès le début du 20ème siècle (*).
Rien ne pourra arrêter le rouleau compresseur maintenant, les forces en présence sont bien trop déséquilibrées. D’un côté les adversaires lucides mais avec peu de moyens, de l’autre les multinationales avec l’argent, le pouvoir, les réseaux, la capacité de nuisance - elles n’ont qu’à ouvrir la bouche pour dire « création de milliers d’emploi à la clé », et tout le monde se prosterne et se tait.

(*) il est même suggéré dans l’un de ces bouquins que certains mouvements anti-nucléaires auraient été subventionnés par les compagnies pétrolières, c’est dire...
« Pétrole, une guerre d’un siècle : L’ordre mondial anglo-américain », par Willima Engdhal.

***************************************************
Résumé du bouquin pour les curieux :
« Cet ouvrage remet radicalement en cause l’idée que l’on se fait communément de la politique internationale et de ses enjeux. Il décrit les moyens extrêmes que les Anglo-Américains sont prêts à mettre en œuvre pour conserver une suprématie née en 1815 et renforcée au prix des deux Guerres mondiales. Nous savons, depuis l’élection de George W. Bush, que la politique américaine et le pétrole entretiennent une relation intime. William Engdahl montre que l’économie des Etats-Unis repose sur un approvisionnement en pétrole bon marché illimité, et sur la suprématie du dollar sur les autres monnaies. Vous découvrirez comment le premier choc pétrolier fut une incroyable et cynique manipulation conçue par Henry Kissinger pour opérer un transfert planétaire de capitaux vers les banques de Londres et de New York, au prix de la ruine des pays du Tiers-monde ; comment ces pays en faillite, contraints de s’endetter auprès du FMI, se virent prêter à grands frais ces mêmes capitaux dont ils avaient été auparavant spoliés. Vous verrez comment la géopolitique du pétrole est à l’origine de l’effondrement de l’Union soviétique, de l’éclatement de la Yougoslavie, et de l’arrivée au pouvoir puis de la chute des Talibans. Vous serez surpris d’apprendre comment, dans les années 1970, les mouvements écologistes anti-nucléaires financés par les grandes compagnies pétrolières, devinrent le cheval de bataille visant à entraver l’indépendance que l’énergie nucléaire aurait pu procurer à nombre d’Etats, afin de les maintenir dans l’orbite des pétroliers. Vous comprendrez enfin que la décision d’envahir l’Irak fut prise pour assurer l’hégémonie de la puissance anglo-américaine et le contrôle de l’économie mondiale pour les 50 ans à venir. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès