• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ben (---.---.166.49) 28 août 2006 12:15

Le problème des énergies est légèrement plus complexe que vous ne laissez croire. En fait tous dépend de l’échelle de temps et d’espace dans laquelle on étudie la question. Si vous voulez prendre en compte les règles de la thermodynamique (ce qui a mon avis est une excellente façon de ce compliquer beaucoup la tâche ... pour pas grand chose !), alors la réponse est claire : tous système tend à augmenter son entropie (= devenir de plus en plus complexe) en consommant de l’énergie et toute conversion d’énergie se fait avec une perte (ce qu’on appelle un rendement énergétique), sous forme de chaleur par exemple. C’est exactement ce qui se passe dans le soleil. Même s’il est vrai que cette étoile produit une grande quantité d’énergie (à l’échelle de l’humanité), et qu’il serait judicieux de mieux en tirer parti (panneaux solaires, etc...), il n’en demeure pas moins vrai que cette production ce fait au prix d’une consommation « astronomique » d’hydrogène et qu’à terme (4 milliard d’années environ d’après les estimations les plus courantes) cette ressource sera elle aussi épuisée.

En résumé : du point de vue des sciences physiques, pour entretenir n’importe quel système (machine, corps humain, système solaire, etc. ...) on doit obligatoirement consommer de l’énergie, qui est ensuite dissipée sous forme de chaleur ou autres radiations (UV, etc.).

PS : Il me semble que faire intervenir la physique dans l’économie est une excellente façon de compliquer les choses, au risque de rendre le propos inaudible pour la plus part de nos concitoyens.

Bonne continuation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès