• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


gem (---.---.117.249) 5 septembre 2006 11:03

Un enfant de 2 ans est capable de conjuguer spontanément par analogie, ce qui donne par exemple « j’ai courri » ou « j’ai courré ». C’est de la combinatoire à trois élement, auxilliaire + radical + désinence, et en plus il faut faire un effort d’imagination pour trouver un composé qui n’est pas dans la langue entendue par l’enfant. Montrez à un enfant de 3 ans un album de dinosaures et d’Asterix, il aura immédiatement compris que les dinosaures, les gaulois et les romains ont des noms qui se terminent en « us », « ix » et « um » : combinatoire encore, parfaitement équivalente au « ma » de MArie et MAman.

Et vous osez affirmer que la combinatoire M + A = MA, infiniment plus simple que la conjugaison du passé composé, est innaccessible à un enfant de 4 ans ? C’est ridicule. En réalité, ce qui coince la combinatoire, c’est de présenter les mots comme des blocs, autant dire come des hiéroglyphes. Alors, là, oui, vouloir demander aux enfants un boulot de Champolion, c’est trop.

Notez de tout façon qu’on est censer enseigner la lecture à partir de 5-6 ans, c’est à dire à un moment où vous-même admettez que la combinatoire est accessible à tous les enfants.

Maintenant, si vous voulez nous faire croire qu’utiliser la méthode syllabique avec des mots courrant du vocabulaire de l’enfant, comme MAMAN, MArie et son propre prénom, ça donne une méthode semi-globale, extraordinaire et géniale par rapport à la méthode syllabique classique ... comme si les vieux instituteurs utilisaient des mots comme déïnonychus, anticonstitutionnellement, ou désoxyribonucléique...

Vous êtes gentil avec la méthode globale : elle n’est pas inadapté aux « enfants en difficulté », elle est inadaptée aux enfants qui ne savent pas lire, c’est à dire qu’elle ne sert à rien ! Même dans le « semi-global ». Les petits jeux consistant à repréer Marie au mileu de marié, morue, marée, mira etc., c’est peut-être rigolo (?), c’est peut-être plus facile pour l’instit (re- ?), mais c’est au mieux inutile pour apprendre à lire (comme si lire c’était reconnaitre un mot déjà connu dans une phrase !), voire nuisible (quand on ne sait pas lire, c’est à dire nager au mieu des mots, on peut se noyer dans un verre de mots).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès