• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Cocasse Cocasse 17 janvier 2013 14:17

Votre article est très amusant. Y répondre demanderait un gros travail de recherche et de catalogage.
Un bon nombre de héros sont des sortes d’anarchistes d’extrême-droite. Sortes de justiciers qui pour appliquer la justice n’hésitent pas à enfreindre la loi. D’ailleurs, ce sont les plus nombreux dans les séries B, et assurément la catégorie que l’on retrouve le plus souvent.

Il y a les héros qui suivent juste leur route, avec une certaine moralité. Par exemple, celui de la série Highlander. C’est un personnage plutôt bon, mais dont les motivations tournent essentiellement autour de sa vie d’immortel et des problèmes qui vont avec.

C’est une sorte de personnage que j’aime bien. A la base, ce ne sont pas des héros proprement dit, mais des personnes se retrouvant là où ils sont à la suite de circonstances, et qui poursuivent leurs motivations propres.
Exemple :
Le Prisonnier, contraint à la résistance face à une adversité non choisie.
Sherlock Holmes, davantage animé par son obsession pour les énigmes que la loi.
Les personnages ordinaires pris au piège dans les films de zombies.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès