• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


paul 29 janvier 2013 22:39

On peut rêver d’un boycott des produits à bas prix issus des économies émergentes, qui sont à l’origine de la perte de nos industries et de nos emplois . Car comme disait Coluche :
 « il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vende pas » .

Mais nous savons bien que le con-sommateur n’a pas vraiment le choix, coincé par un budget de plus en plus serré . Du matin au soir, il entend la même musique, jouée - avant comme après la présidentielle - par les hauts dignitaires de l’église médiatique : le travail en France coute trop cher, il n’est pas com-pé-ti-tif . Le rapport Gallois est la nouvelle bible économique, M.Lenglet nous le démontre à longueur de graphiques, MM. Giesbert, Barbier, Beytout, et consorts le chantent sur tous les tons .

Les pays asiatiques tout de suite visés, c’est oublier l’Europe des ouiouistes : allez rivaliser avec ici un coût horaire de 34,2 euro/heure, contre 7,1 en Pologne et 3,5 en Bulgarie ! Achetez français, qu’ils disaient, alors qu’ils vendent notre économie par morceaux ces tartuffes de politicards . Le changement c’était quand  ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès