• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 5 février 2013 13:38

Bonjour Loup Rebel,

j’aimerais rebondir sur ces phrases : ’’ il est devenu de plus en plus évident qu’une perversion sexuelle ne saurait être conçue comme un simple fragment de la sexualité qui aurait réussi à échapper au refoulement. Du coup, la célèbre formule selon laquelle la névrose serait le négatif de la perversion se révélait insuffisante.’’

Est-ce que le fait de considérer la névrose comme le négatif de la perversion (ou inversement), n’était pas équivalent à la deuxième formule suivante : ’’la névrose c’est l’échec de la réussite ; la perversion la réussite de l’échec.’’ ?

Et dans la perspective que vous présentez - archaïsme de la première formule citée -, que deviendrait cette deuxième formule ? Obsolète elle aussi ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès