• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 15 février 2013 22:29

Je ne connais pas grand chose à l’autisme.

J’ai pu comprendre au travers du témoignage d’un fim de Lina B Moreco « Silence on vaccine » que "Des recherches en cours semblent indiquer que la vaccination serait directement responsable de désordres immunitaires ou neurologiques chez certaines personnes prédisposées génétiquement ou neurologiquement à mal réagir aux composantes des vaccins. Autisme, sclérose en plaque, syndrome de Guillain-Barré, myofasciite à macrophages, encéphalites, paralysies, neuropathies et autres ; la liste des maladies répertoriées indique bien la gravité de la situation.« 

Incidence de la vaccination sur les causes de l’autisme ?
 »De nos jours, l’enfant nord-américain reçoit environ 48 doses de 14 vaccins différents avant l’âge de six ans, soit le double du nombre prescrit 25 ans auparavant.« 

Observations réelles statistiquement ... mais incidences très difficiles à prouver !

Pour en revenir indirectement au sujet, par analogie, bien que le handicap pathologique soit d’un moindre degré, il y a de profondes similitudes de comportements, de réactions vis à vis d’enfants atteints de TDAH trouble du déficit de l’attention avec (ou sans) hyperactivité (TDAH en anglais : Attention-deficit hyperactivity disorder,) interprété comme un trouble »psychiatrique" et neurocomportemental.

de la culpabilisation des mères et pères d’enfants avec autisme ...
idem avec les enfants hyperactifs ... suspectés d’office de donner une mauvaise éducation à leur enfant !
Pas plus la psychiatrie que la psychanalyse ne peuvent rien pour les soigner, la TDAH c’est simplement un handicap (neuro)biologique dont les causes génétiques ne sont pas clairement établies. 
Certaines personnes ont une mauvaise vue dès l’enfance (désordre biologique, ou neurologique ?), ni la psychiatrie ni la psychanalyse ne les soigneront, tout le monde en conviendra. La TDAH procède exactement d’un dés_ordre similaire, sauf qu’elle ne touche pas les yeux, mais des neurotransmetteurs.

J’ai eu l’occasion et la chance d’être sensibilisé à cette question de la TDAH par deux petites vidéos québecoises très sympa qui feront, pour ceux qui dans leur environnement immédiat familial ou professionnel côtoient des enfants ou adultes hyperactifs, comprendre bien plus que des grands discours.
Indirectement, peut-être apporteront-elles une petite contribution au sujet des enfants autistes, car le regard que l’on porte sur le handicap est essentiel, primordial ...

Si vous avez une petite demi heure devant vous, c’est un plaisir d’écouter ce petit exposé de Florence et Rosalie ...

TDAH1re partie (14:19)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1UjoqIqUbzI

TDAH2e partie (14:17)
http://www.youtube.com/watch?v=74xz1yKd43E&feature=player_embedded



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès