• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mwana Mikombo 20 février 2013 02:25

Cher Musavuli – Vous affirmez regarder les choses telles qu’elles sont. Il n’en est rien du tout. C’est navrant et renversant de constater qu’en ce début du 21e siècle, alors la presque totalité des peuples de tous les continents ont pris ou commencé à prendre en main leur destin, seule l’Afrique subsaharienne, le continent Noir, non seulement est à la traine, mais est en train de sombrer dans le néant. Quand on voit des africains qui savent lire et écrire se poser la question de savoir où est-ce qu’on apprend que les richesses de l’Afrique, du Congo en particulier, appartiennent aux occidentaux, c’est la preuve qu’il ne suffit pas de savoir lire, écrire et débiter la langue de l’homme Blanc, pour avoir un brin de culture. Le plus souvent, comme dans le cas présent, savoir lire, écrire et débiter la langue de l’homme Blanc, est, pour un africain, le signe le plus patent de l’obscurantisme, de l’inaptitude à comprendre les défis de ce monde et à y faire face pour assurer son destin. Pour vous donc, pour ne pas remonter très loin, la Conférence coloniale de Berlin en 1884-1885 que vous avez probablement lue, ne vous dit absolument Rien ! Pour vous donc, l’assassinat de Lumumba le 17 janvier 1961 n’est qu’un compte de fée dont il faut se remémorer de temps en temps pour assouvir sa bonne conscience de patriote néocolonial ! « Le sol et le sous-sol du Congo appartiennent au peuple congolais, avec les richesses qui s’y trouvent », clamez-vous haut et fort ! Mais vous rêvez ! Il n’est pas toujours mauvais de rêver ! Mais le rêve n’est utile que lorsqu’il s’ouvre sur une perspective d’émancipation, lorsqu’il permet de prendre conscience qu’on est dans un gouffre et que l’on peut s’en sortir. Mais ce n’est apparemment pas le cas dans votre situation. En effet, à quoi ça sert de clamer à qui veut entendre que l’on est propriétaire d’un lopin de terre alors que c’est quelqu’un d’autre qui vous fait travailler sur ce lopin de terre, jouit du produit de votre travail, et vous donne juste ce qu’il faut pour que vous puissiez continuer à bosser pour lui ! Et le jour que vous n’êtes pas content, il recrute votre fils ou votre frère, lui donne une arme et ce dernier vous abat pour prendre votre place ! A quoi çà sert de clamer haut et fort qu’on possède une femme alors que c’est quelqu’un d’autre qui dort avec elle, lui fait des enfants qui s’occupent de lui ! Mais, cher ami, vous marchez avec la tête et vous réfléchissez avec les pieds ! Et encore !

Dans votre nuit opaque du nationalisme néocolonial, vous braillez, vous braillez, vous aboyez, uniquement contre les Rwandais et contre le régime Kabila accusés d’ourdir le complot de la balkanisation du Congo ! Non pas qu’il ne faille pas aboyer contre la veulerie de l’un et la roublardise de l’autre. Mais vos aboiements se limitent à ces deux régimes. De ce fait, vous êtes malvoyant et malentendant car vous ne voyez pas et n’entendez pas que la balkanisation de l’Afrique, celle du Congo votre thème de discussion, est depuis longtemps une réalité en marche, celle du Congo. Une réalité qui n’est pas née avec Paul Kagamé ni avec Kabila et qui va continuer après eux et avec vous. Vous ne comprenez pas que les concepteurs, les metteurs en scène de la balkanisation de l’Afrique, du Congo, sont l’Etat français, britannique, allemand, Etats-unien, chinois, dirigeants de l’ONU, ceux-là même que vous appelez des mains et des pieds pour venir vous délivrer du chao qu’ils organisent en pompiers pyromanes. Pour eux, vos yeux sont percés et votre langue coupée à la racine. Mais cher ami, sachez, si vous le pouvez encore, ceci :

« A cause de la convoitise des puissants qui régentent ce monde, le grand Congo risque de n’être plus un don béni. Ourdi depuis la nuit des temps, le complot pour sa balkanisation et son implosion est toujours à l’ordre du jour. C’est la dure réalité qui a poussé quelques penseurs congolais à tirer la sonnette d’alarme, avec des preuves irréfutables à l’appui. Tout cela est contenu dans un livre de 416 pages intitulé : « La République démocratique du Congo face au complot de balkanisation et d’implosion ». Lancé le samedi 9 février 2013 à l’hôtel Sultani de Kinshasa, il a été baptisé par Théophile Obenga, égyptologue et ministre d’Etat de la République sœur du Congo.

Sans doute pour vous, c’est là encore « le discours de propagande du FPR ». Par votre attitude obscurantiste vous êtes la parfaite incarnation de ce discours édifiant de Pieter Willem Botha parlant du nègre :

« Mes Afrikaners Blancs bien-aimés.(…)...les nègres sont incapables de se diriger eux-mêmes ! Donnez-leur des fusils. Ils vont s’entre-tuer les uns les autres. (…)Voici une créature qui n’a aucune vision lointaine des choses. Nous nous devrons de le combattre avec des projets s’étendant dans une si longue durée qu’il ne puisse même pas l’imaginer. Le nègre ne planifie jamais sa vie au delà d’une année. » (Discours de Peter Botha).

Pour vous bercer dans votre inaptitude à déterminer qui est votre ennemi réel, vous citez à tort et à travers les expériences de Napoléon, d’Hitler et de l’union Soviétique. Mais, les peuples qui se sont libérés du joug de ces tyrannies s’en sont pris à l’ossature de ces tyrannies. Ils ne se sont pas amusés à se tirailler entre eux. Et en se libérant, l’objectif était de retrouver et rétablir les identités que ces tyrannies leur avaient fait perdre. C’est tout votre contraire, vous qui mourrez de rire en vous demandant « Dans quel pays fonctionne encore ce système pré-colonial, de façon suffisamment prospère pour qu’il convainque nos peuples d’aujourd’hui à l’adopter  ? ». Mais, ne vous faites pas de souci pour les peuples Africains que vous méconnaissez manifestement et que vous êtes loin de connaître. Décidément « …les nègres sont incapables de se diriger eux-mêmes ! Donnez-leur des fusils. Ils vont s’entre-tuer les uns les autres. Voici une créature qui n’a aucune vision lointaine des choses. ». Mais, ces nègres-là ne sont que des nègres blanchis, peaux noires et masques blancs.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès