• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


plexus plexus 21 mars 2013 18:33

Ce n’est pas « faire de l’Histoire » que de démarrer son article par « la colonisation qui a duré 132 ans ». C’est déjà du parti pris.
L’expédition contre les barbaresques a eu des motifs sérieux et précis, qu’il faudrait quand même rappeler !
Pareil pour l’envoi du contingent, ce n’est pas « le ministre de l’intérieur » qui en a décidé, c’est un triumvirat de Guy MOLLET, président du Conseil, de François Mitterrand, garde des sceaux, et de Pierre Mendès France, un homme qui venait de clore la guerre d’Indochine, et pour lequel j’avais un très grand respect, d’ailleurs.
Le tout avec les votes d’acceptation, à une écrasante majorité, d’une Assemblée Nationale.
Car si, soit disant, « toute la France veut le 19 mars », je peux dire alors que « toute la France » a voulu la guerre.....pardon, la PACIFICATION, et envoyer jeunes et militaires dans les djebels !!!
..Lorsque j’étais membre de la FNACA, j’avais échangé une correspondance courtoise à ce sujet avec le Président Wladislaw Marek, qui serait peut être surpris d’ailleurs, par la hargne qui s’est installée sur ce sujet.
Le 19 mars est un jour néfaste, un cessez le feu accordé à des négociateurs amateurs, qui se sont fait rouler dans la farine, sans prendre aucune garantie, rien, sans respect pour le sacrifice de 30 000 morts, 200 000 blessés, et, on en parle moins, de 70 000 traumatisés dans les asiles d’aliénés.
Car « l’Histoire » ne s’arrête pas là, il faut parler de ce qui est arrivé « après » à nos unités désarmées qui devaient se défendre à coups de pelles et de bâtons contre les exigences des « vainqueurs » !!!
La FNACA, et autres Associations ont raison de vouloir obtenir que l’état de guerre soit reporté à fin 1964, mais cette accroche crispée à la date du 19 mars y nuit, d’où le récent vote négatif à ce sujet, ceci dit en a parte.
Quant à la colonisation, je vous invite à relire les écrits de LYAUTEY, un spécialiste de la question avec d’autres grands français, et vous verrez où se situe la fissure.
Je suis retourné en Algérie pour une mission économique en 1975, et là, j’ai appris toutes les horreurs qu’ont permises les accords d’Evian, et même encouragées, là où il y avait eu de l’OAS, certes, mais partout ailleurs aussi, sauf dans le Sud.
La solution ?
Une seule date pour tous les conflits, au lieu de cet éparpillement, où ne vient pas grand monde
Poignée de main en passant à « Oncle Archibald » !!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès