• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JP94 23 mars 2013 16:45

Le problème pour les électeurs est que même s’ils regrettent leur « choix » , on ne revient pas en arrière et il est difficile de prévoir l’enchaînement des choses à venir .

Tout ça était programmé .

Le verrou bloquant ces manoeuvres était l’ancien président communiste Christofias .

Mais il y aura encore des gens prêts à voter les candidats d’une austérité sans limites autres qu’un renversement du pouvoir ...

Au lieu d’aller au guichet bancaire , c’est au Palais présidentiel qu’il fallait aller ... ça viendra peut-être . Les députés d’ailleurs hésitent à voter ce qui a d’ores-et-déja été décidé .

Aucun de nos dirigeants ne s’est solidarisé avec tous ces peuples spoliés , au contraire ils acclament leurs alter ego même les plus à droite ... sans état d’âme , ils projettent les mêmes coups de force , dans des sociétés en principe démocratique .

Mais le demos , c’est le peuple . Et il n’a pas le pouvoir .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès