• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Tristan Valmour 11 avril 2013 15:51

Prof, c’est un métier très dur

Il faut faire de longues études, de très longues études, encore de plus longues études si on passe l’agrégation.

Et puis, la paie est ridicule, vraiment très ridicule, encore plus ridicule si on n’a pas passé de concours.

Et puis, il y a des élèves, beaucoup d’élèves, encore trop d’élèves, et même si on est agrégé.

En plus, les copains à la cafet’, ils ne laissent rien aux autres. Ils sont trop égoïstes. C’est injuste. On ne peut plus siroter son quart de rouge. Heureusement que le Dédé en a dans son tiroir. Pourtant, les profs sont tous des experts de leurs disciplines, ils ont fait de longues études très dures. Et les autres, les non experts, eh ben, ils poussent des wagonnets au fond des mines.

Et dans la salle des profs, n’en parlons pas. Il y a la bataille des syndicats, le sgeg contre le snadingbaabek qui est lui-même contre le snadinemouk, c’est à qui aura le plus gros pan de mur. Et puis, il y a le Robert, le désagrégé de philosophie rabbinitique qui pousse à la laïcité compulsive. Pensez-vous, il a repéré une petite croix sur un livre d’élève dans son cours. Heureusement, Marc, le prof de maths, lui a dit que ce n’était pas une croix mais le signe de l’addition et que son élève devait sûrement faire des maths en philo. Il faut dire que le Marc, il est fortiche, c’est un vrai expert en mathématiques. Les ingénieurs, à côté, ce sont des rigolos. Et puis le Marc, il a fait de longues études très dures, je les ai vues de près ses études très longues et très dures. Il paraît que finalement la taille compte !

Il faudrait quand même commencer à reconnaître que prof est un métier très dur fait d’experts mal payés et qui parlent dans le vent devant des abrutis qui puent et qui ne pensent qu’à jouer à la nintendo cachée dans leur pantalon large, ou à reluquer la poitrine de la voisine qui la dévoile un peu trop.

Et puis, prof, c’est un métier très dur qui ne permet pas d’écrire un article par jour, heureusement que je délègue cela à un collègue sénégalais pendant que je photocopie la correction de la dissert dans le livre du prof. Parce que lui, Omar, avec ses 50 élèves, il arrive à me les écrire les nartiq. En plus, il ne se plaint pas de son salaire, 150 euros par mois.

Tonalité humoristique off. Très franchement, Rosemar, vous pensez que lire des textes littéraires sur l’égoïsme va changer le comportement de vos élèves d’un iota ? Ils ne sont dans vos cours que pour suivre un parcours obligatoire, faire leur commentaire de texte pour avoir une note qui ne va pas pourrir leur année, et à la fin de l’année, basta, ils auront jeté tout cela à la poubelle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès