• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 30 avril 2013 14:44

bonjour écophilopat,

j’ai bien précisé qu’il s’agit d’un article objectif. Qui fait le procès à charge et à décharge. Chacun peut y trouver ce qu’il cherche. Je n’ai pas dit que c’était un plaidoyer en faveur du RU, même si vos citations tendraient à dire le contraire. Je vous laisse trouver le soin d’y les arguments contre.

’’De nombreux services sociaux, comme la formation ou la santé, ont été transformés en assurance individuelle ou en crédit. Le mode de développement néolibéral est fondé sur le crédit et l’endettement. Cette situation s’est aggravée avec la crise des subprimes de 2007. Un exemple ? La formation aux États-Unis : la Réserve fédérale (Banque centrale) a récemment évalué que le montant total de prêts aux étudiants était de 1 000 milliards de dollars ! C’est un chiffre astronomique. Pour avoir accès aux services, à la formation, vous devez tout payer par vous-même. Vous devenez débiteur. Entrepreneur de votre vie, de votre « capital humain ». (Maurizio Lazzarato)

Ce que veulent ces gens là, c’est ne plus payer d’impôts, et se procurer des rentes colossales, transmissibles à leurs descendances. Vous croyez que ces créanciers accepteraient, non seulement de renoncer à leurs rentes, mais en plus, de vous verser une rente, qui la priverait de la leur ? Faut pas rêver !

Si je suis opposé au RU, j’ai mille et une raisons, mais à quoi bon les invoquer, puisque je sais qui si ça se faisait un jour, nous le regretterions : l’histoire nous a appris que le pouvoir - en l’occurrence le Système - ne cède jamais rien autrement que par la force. Je ne vois pas quelle force pourrait imposer une rente universelle et équitable à 7 milliards d’humains.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès