• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


voxagora voxagora 7 mai 2013 16:38

sortirducadre,

Le fait est qu’aucune forme de vie ne peut exister sans la mort d’une autre .. en moins de mots : aucune vie n’existe sans la mort.
Et en moins de mots encore : « pulsion de mort ».
Freud n’ayant écrit qu’en allemand, et les traductions en français étant souvent approximatives alors que l’allemand apporte des nuances qu’on ne retrouve pas en français,
La « pulsion de mort » freudienne n’a rien à voir avec l’impulsion de tuer comme on le croit souvent,
elle signifie en fait la capacité que nous avons, nous humains par rapport aux animaux (jusqu’à plus ample information) de nous penser en termes de générations successives, c’est à dire de savoir, même si nous n’y pensons pas constamment, qu’en tant que maillon de la chaîne des générations, nous venons après des morts et qu’après notre mort la vie, en d’autres, continue.
D’ailleurs l’expression « tuer le père » passée dans le langage courant ne veut pas dire non plus liquider la personne, cela veut dire que tout père qui donne la vie transmet son nom, et qu’ayant transmis son nom, il est « mort » (symboliquement). Le « Père mort » de la théorie freudienne n’est pas un père qui a été liquidé, c’est simplement un homme qui a transmis son nom en donnant la vie.
.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès