• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


finael finael 11 mai 2013 17:31

Bonjour,

 Tout d’abord merci pour ce survol des projets actuels.

 A mon avis la colonisation de l’espace ne prendra ces formes là, quels que soient les ces projets. Il posent bien trop de problèmes qu’on aurait bien du mal à résoudre :

 - Même si on arrive à gérer le problème des radiations au sol, certains projets penchent pour des bases enterrées, ce dont je doute, il faudra bien des progrès avant que l’on arrive à blinder suffisamment un vaisseau spatial ... avec les problèmes de poids qui en découlent.

 - L’expérience actuelle de la vie en impesanteur à bord de Mir ou de l’ISS montre qu’il s’agit d’un facteur bloquant.

 - Le confinement à bord d’espaces aussi restreints pose des problèmes (psychologiques entre autres) non encore résolus. Les sous-marins nous fournissent un bon retour d’expérience.

 - Un ravitaillement en eau, en aliments, en air, et tous matériaux nécessaires devra être assuré régulièrement.

 Et tout ça pour quoi ?

 Pour moi l’exploration-conquête de l’espace prendra une autre voie.

 A la base de tout une vraie station spatiale. Par exemple en forme de roue, déjà imaginée par K. Tsoilkovsky, popularisée par Von Braun. Equipée d’un bouclier extérieur, disposant d’une gravité normale.

 Cette station servira de point de départ. On pourra y vivre et y travailler en permanence. Je pense qu’il s’avèrera nécessaire d’y prévoir un espace « biologique » végétal.
 Sur cette station on assemblera et lancera les engins suivants qui n’auront plus besoin d’être conçus pour devoir résister aux terribles contraintes du lancement terrestre..
 Elle disposera d’une énorme source d’énergie : le rayonnement solaire y est 4 à 5 fois plus puissant qu’à la surface du globe , continu et non intermittent, et toutes les longueurs d’onde y sont disponibles (l’atmosphère n’en laisse passer qu’une fraction), c’est même pour cela qu’il faut en protéger les hommes.

 Bref, on pourra y travailler, construire en plus d’y faire de la recherche en continu et non plus par expériences ponctuelles.

 A partir de cette station on pourra construire des vaisseaux qui seront tout simplement des stations propulsées, disposant de leur gravité et de leur protection.

 Il y sera beaucoup plus facile de mettre au point des systèmes de propulsion améliorés : nucléaires, ioniques, ... ainsi que

 Une telle station pourra par exemple être positionnée au point de Lagrange L1.

 D’autres stations pourront alors être envoyées vers Mars, ou tout point du système solaire en emportant des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes.

 Mais ce sera dans un futur plus lointain.

 L’objectif, à terme, ce sont les ressources - quasi-infinies à notre échelle - dont dispose le système solaire


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès