• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Internaute (---.---.255.237) 20 septembre 2006 15:12

On ne perd rien à dire la vérité. Cet hongroi n’est qu’un escroc qui mérite d’être pendu au fronton de l’Assemblée Nationale de Budapest. Il a menti pour garder le pouvoir et le fric qui va avec, sûrement pas pour le bien des hongrois.

Ainsi, jusqu’aux dernières élections il n’y avait officiellement pas ou trés peu d’immigrés en France, seulement 2.500.000 chômeurs et la dette ne se discutait même pas. Aujourd’hui, on nous dit qu’il y a 5 millions de chômeurs, 10 millions d’immigrés et 2.000 milliards de dettes. Cela n’empêchera pas les mêmes partis de gagner la présidence, ce qui prouve que dire la vérité sur les réalités n’est pas nécessairement pénalisant. Le prochain président aura au moins les coudées franches pour prendre les mesures nécessaires.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès